séancesTCI

Expérience TCI du mardi 18 septembre 2018

Une expérience assez riche.

Ce qui est important dans ce genre d'expérience est la récurrence du phénomène. Nous constations ce soir une fois de plus que les anomalies observées se multipliaient mais d'une manière aléatoire. En effet, bien que nous pouvions voir dans les enregistrements vidéos des anomalies sans équivoques, il y avait des différences flagrantes entre les clips vidéos. Pourquoi Annick obtenait 5 images alors que Micheline et Brahim qu'une seule. Amar quant à lui en obtenait 2 et de plus très ressemblantes. Pratiquement la même et dans un cadrage plus serré dans la deuxième et ce dans un écart d’à peine 3 secondes. Sans une intervention intelligente et attentionnée, il nous parait impossible de recevoir deux fois le même visage dans un rideau de brume totalement aléatoire. Les 5 images obtenues avec Annick sont bien mystérieuses, pourquoi un 31 et plus loin un 3 et un M? Puis sur l'image numéro 3 (toujours avec Annick) nous percevons un signe, que peut-il vouloir dire? Les autres images montrent sans mal des visages, il ne s'agit pas là d'effet d'optique. Une remarque intéressante qu'avait été faite sur le fait par Amar; les visages sont tous penchés vers la gauche...pourquoi ? Remarquons également l'image obtenue par Angélique en duplex pendant l'expérience. Il y a là aussi une évidente récurrence, les anomalies que nous observons s'exportent au-delà de nos appareils et position géographique.

Bien que le Satellite ait été en fonction en même temps que la cellule principale, nous n'avons pas obtenue de résultat significatif.

Pour le son et avant la mise en place prochaine du Larynx virtuel, Sébastien R obtenait une voix dans les enregistrements audio adjacents à la vidéo. La voix y est cependant très faible mais il nous semble entendre "28 secondes" (en écoute en bas de l'article).

L'expérience est donc concluante, remercions Gérald, Serge et Angélique pour leur participation à l'expérience via Internet.