Articles

Une reprise en grande perspective.

Un nouveau lieu de travail, la suite de l'aventure.

Cette nouvelle saison commence par de très bonnes nouvelles. Notre association va déménager sous peu dans un nouveau local d'activité plus spacieux. Bien que ce déménagement intervient en pleine amélioration de notre cellule de contact, l'opportunité était telle que nous avons signé pour ce changement. Le démontage de la cellule est toujours délicat. Faite de tasseaux de bois et d’aggloméré, elle n'a pas été pensée pour un démontage répétitif. Un plan de montage nous permet de pouvoir positionner les planches dans le même ordre, ce qui évite les multiples trous de vissage. Lors de ce transfert, nous penserons aussi à installer une VMC qui (comme dans le satellite) permettra une bonne circulation de la brume et ainsi d'éviter la condensation (ennemie des circuits imprimés du futur larynx).

La vidéo haute définition est opérationnelle.

Avant le déménagement à proprement parlé, il faut s'organiser. C'est ce à quoi s'attachait le gros de l'équipe. Un plan d'action était discuté et les rôles distribués. Pas d'empressement, ni d’approximation, nous devions être le plus pragmatique possible. D'autant plus que notre budget a été bien entamé avec les derniers achats utiles à la suite de notre recherche. D’ailleurs, nous profitions de la soirée pour réaliser une pré-installation, histoire de tester notre future installation. L'ordinateur acheté dernièrement dédié aux enregistrement vidéo était déballé. Les programmes utiles mis en place. Les deux caméras haute définition et à grande cadences IPS étaient câblées. Le mélange graduant s'effectuait, tout était fonctionnel. Lorsque nous remonterons la cellule dans le nouveau local, notre cellule sera alors totalement en full numérique. Un seul ordinateur remplacera une suite d'appareils analogiques. Il restera naturellement à expérimenter tout cela et d'observer si avec une telle définition, nous obtenons les mêmes chose...

Une aventure collective et participative.

En ce début d'année, il est de tradition de souhaiter les bons vœux. Pour nous cela est essentiel, afin de transmettre nos plus profondes considérations à toutes les personnes qui nous suivent de prés ou de loin et participent à l'effort collectif. Notre souhait est de pouvoir aller le plus loin possible dans ce principe de communicabilité entre la conscience de ceux que l'on dit mort et de ceux que l'on dit vivant. Nous ne sommes plus là dans une croyance, mais dans un état de fait que nous observons et tentons de rendre le plus précis possible. Naturellement tout n'est pas parfait, beaucoup de choses restent à améliorer, mais c'est ensemble et avec humilité que nous parviendrons à franchir une à une les difficultés. Mais le jeu n'en vaut-il pas la peine? De l'argent et de l’énergie sont dépensés dans cette quête humaine. C'est de notre propre avenir qu'il est question... Tous nous allons un jour disparaitre physiquement. Tous nous allons "vivre" l’arrêt de nos fonctions vitales et dés lors plonger dans l'absolu. N'est ce pas légitime d'essayer de comprendre ce que peut être la conscience au-delà de la forme physique? Tant que nous le pourrons nous continuerons cette investigation, loin des querelles de chapelles et des idées mercantiles. Alors merci encore à toutes celles et tous ceux qui rendent cela possible.