séancesTCI

Expérience TCI du samedi 16 janvier 2021

Nous y étions, malgré le confinement et le contexte actuel quelque peu anxiogène, nous ne manquions pas ce rendez-vous d'expérience, heureux de pouvoir une fois de plus percevoir les signes indéniables de ce que nous nommons le monde des esprits. Pas question pour le coup de se déroger aux prescriptions sanitaires, et nous n'étions que quatre dans l'atelier. Ce sera d'ailleurs la norme dorénavant, les expériences pouvant être suivies via Zoom (jusqu'à la prochaine évolution de la pandémie). D'ailleurs, nous accueillons quatre personnes nouvelles qui participaient à l'expérience via le net.

La remise en route fut assez rapide, le matériel nous attendait, sans s'être déréglé. Annick, restée chez elle, faisait la passerelle entre nous et les internautes connectés. C'était Amar, membre du bureau de l'IFRES et habituellement aux manettes, qui entrait le premier dans la cellule. Il y ressentait la présence d'un proche aimant, parti ressèment de l'autre coté de notre existence, mais aussi celle d'un autre parent moins proche et qui le mis mal à l'aise. Les images obtenues semblaient correspondre à celle d'antan. Angélique s'essayait aussi à l'expérience, sans réussir à obtenir ce quelle avait souhaité (une image particulière) avant de pénétrer dans la Cellule. Quant à Laurie, elle concluait l'expérience en obtenant un chiffre, le 5, une sorte de pied de nez, comme pour nous montrer que les esprits peuvent encore compter. En effet, nous obtenions là la cinquième image...

Le Satellite de Dijon

Sébastien, le maitre d'oeuvre dans l'expérience des communications croisées, ne pu, à son grand désarrois, réaliser l'expérience avec nous depuis Dijon. Des problème techniques et de liaison internet, ne lui permettaient pas d'assurer la liaison. Un contre temps qui n'aura pas entamer notre détermination à travailler sur ce coté essentiel de nos expériences TCI.

Du coté des internautes, l'expérience fut appréciée bien qu'aucune image probantes n'est été retenues dans les quelques épreuves faisant suite qu'ils nous envoyaient.

Une reprise fort agréable, dans une après midi neigeuse et écourtée pour raison sanitaire. Les esprits semblaient êtres là, à nous attendre, imperturbables, constants et donc rassurants.

Les images retenues

Les extraits vidéos

https://www.leetchi.com/c/ifresoutien