séancesTCI

Expérience TCI du samedi 13 mars 2021

Les expériences se suivent mais ne se ressemblent pas !

On nous a fait remarqué, il n'y a pas si longtemps, que pourquoi malgré l'apparente habitude de recevoir quelque chose, nous continuions à êtres autant étonnés par tout ceci. L'expérience que nous vivions cet après-midi-là, nous surprenait encore. Déjà par la texture d'une des images obtenues (la première dans la galerie d'images suivante). On y voit une main tenir une sorte d'objet rond, long, tenu en amont par une autre main dont on perçoit très bien le pouce avec ce détail précis de l'ongle. On se rapproche là, en considérant l'effet de profondeur, de l'image en trois dimensions.

Autre remarque non moins intéressante ; avant l'expérience et pour ceux qui le désiraient, nous proposions d'écrire sur un papier (à l’abri du regard) la demande mentale que nous aimerions faire dans la Cellule. Ce papier était ensuite plié et lu une fois la séance terminée. C'est Angélique qui obtenait une interaction positive. Elle avait écrit sur son papier une forme ou un signe. On put en effet observer l'apparition d'une forme dans la brume (voir l'image dans la galerie). Bien que d'autres personnes aient également fait l'expérience, les interactions ne furent pas autant positives. Pourtant, les enregistrements réalisés alors que Cathy était dans la cellule restent toutefois étonnants. Déjà par le nombre d’anomalies détectées. Cinq, ce qui est un record pour un passage dans la Cellule. Puis ce que l'on y voit est très "parlant". Par exemple le chiffre 44 qui pour Cathy serait le 4 avril, une date importante. Et ce visage à l'apparence asiatique qui semble tout droit envoyé par l'esprit de son fils qui s'amuse, lors de séance d'écriture automatique, à décrire les guides spirituels comme des Chinois !

Enfin, bien que tout ceci soit encore bien trop proche de l'interprétation, il n'en demeure pas moins que ces apparitions défient l'entendement et continue à nous remplir d'émois.

Les images des anomalies

Ces clichés ont été obtenus au point culminant de l'apparition depuis la vidéo.

Les extraits vidéo où l'on voit apparaitre l'anomalie

Les vidéos ont été enregistrées à la cadence de 80 images par seconde. elles ont été déclenchées par la personne qui se trouvait dans la Cellule.

Du coté du Satellite

Ce jour-là le Satellite marchait encore de paire avec la Cellule. Sur plusieurs clichés obtenus, un seul montre assurément un visage (ci-dessous). Remarquez la différence du ratio de la vidéo d'avec la Cellule. Le Satellite est encore équipé de caméra analogiques 4/3 dans un format standard. Un soucis de définition que nous résoudrons dés que possible. Autre remarque, les anomalies du Satellite s'obtiennent principalement sur la droite de l'image, pour ainsi dire en dehors du miroir Kepler.

Du coté des internautes

Cela faisait longtemps que nous n'avions pas eu autant de monde en duplex. Une partie très importante de notre étude, cherchant à mesurer l'interaction que peuvent avoir des observateurs à distance sur l'expérience en elle-même. Parmi eux, deux personnes obtenaient des anomalies (dont Christophe un nouvel adhérent). Les images ci-dessous montrent trois clichés enregistrés par les internautes depuis chez eux. Nous y avons appliqué des contrastes par zone (respect des parties noires et blanches sans détériorer l'exposition générale de l'image). On y voit sans mal, un cœur et deux visages, dont l'un obtenu depuis le flux vidéo du Satellite.