Réunion technique du mardi 28 février 2017

De la technique au paranormal

Le temps peut paraitre bien long et l'on fini par s'impatienter. Beaucoup de personnes qui suivent nos travaux nous demandent "quand" reprendrons les expériences. Il est vrai que depuis le début de cette année nous sommes plongés dans la technique. Une situation répétitive qui nous réserva en effet plusieurs rebondissement. Ce soir là nous en entamions encore un et pas des moindre. La recherche sur les phénomènes dits paranormaux peut se faire effectivement par opportunisme, au petit bonheur la chance, mais elle doit aussi engendrer une réflexion continue et ouvrir un champ d’applications scientifiques. Évidemment cette étude peut ennuyer les plus empressés, mais bien maitrisée elle assure la qualité des résultats.

Nous voici donc dans la transformation du support de la grande parabole afin d'augmenter la distance utile entre le miroir primaire Kepler et la caméra qui filmera l'effet Strioscopique. Sur le papier cela semble simple, mais sur le terrain les choses sont toutes autres. Il faut dire que notre cellule est imposante, faite de bois, de polystyrène et de mousse acoustique. Le plus délicat est qu'elle n'a pas été conçue pour être démontée et remontée. Bien que très bien pensée avant sa conception, les visses prennent irrémédiablement du jeu et l'ensemble perd peu à peu de sa solidité. Rien de bien grave pour l'heure, mais c'est un élément conceptuel à ne pas négliger, surtout pour l'avenir.

Le chantier était donc lancé dans la bonne humeur, un peu agacé toutefois par une coupure de courant inopiné...Quoi qu'il en soit, rien ne pouvait stoppait l'entrain de l'équipe. Tous les éléments techniques d'enregistrement, ordinateur, bureaux et autres étaient démontés. Les deux pans de mur de la cellule enlevés. Nous découvrions ainsi l'énorme support de la toute aussi grande parabole (1m50 de diamètre). C'est la largeur du support en lui même  que nous allons gagner (pas moins de 30cm tout de même) permettant du coup d'élargir l'espace intérieur dans le sens de la longueur. Avant de démonter la parabole, nous prenions toutes les mesures utiles pour s'assurer de son remontage ultérieur. Sa dépose hors la cellule fut délicat, en effet le miroir Kepler fixé en son centre obligeait à la prudence. Une fois sortie nous démontions la rotule,  dégageant la fixation que nous utiliserons pour la fixer sur une planche de bois.

Tout est donc prêt pour la journée de samedi, où nous travaillerons sur l'élaboration du nouveau support de la grande parabole puis à son remontage. Si tout ce passe comme prévu, nous serons en mesure ce weekend d'effectuer les premiers test de Strioscopie et par la suite la combinaison avec le système de brumisation.

Conférence à Paris

Le samedi 25 février 2017 nous étions à Paris pour réaliser une conférence sur nos travaux, un moment organisé par l'association Spirite Asita. Nous remarquions ensemble que nos conférences se passaient rarement à Paris, qui historiquement avait une relation étroite avec le mouvement Spirite. La capitale fut le théâtre de rassemblements mémorables qui donnèrent les lettres de noblesses à ce mouvement révolutionnaire.

Bien que bien plus modeste, notre conférence se déroulait dans une petite salle qui fut très vite remplie. C'était un plaisir de retrouver Fatima et ses collaborateurs. Nous étions aussi très heureux de retrouver certains de nos adhérents venus créditer en quelque sorte ce qui se déroule dans notre atelier. Venir parler ainsi de nos travaux est le sens profond de notre engagement, expliquant que le partage en est l'essence. L’auditoire était captif et les questions pertinentes. L'étude que nous faisons sur la transcommunication nous emmène systématiquement dans des considérations techniques et scientifiques pas toujours évidentes à première vue et expliquer en public les tenants et aboutissant de tout ceci est délicat. Mais nous ne pouvons pas parler de Transcommunication Instrumentale sans parler technique ni sans évoquer les évidences qu'elle suscite et ce même si nos convictions premières semblent remise en cause.

Pendant la conférence, un exercice médiumnique était réalisé. Les deux médiums en concentration recevaient des dessins adressés aux personnes présentes à la conférence. C'est toujours très intéressant de voir la concordance qui peu y avoir entre ces dessins et le questionnement du moment des gens concernés. Nous recevions une fois de plus des dessins relatifs à notre propre recherche.

Encore un bon moment qui nous l’espérons aura pu apporter un plus dans l'esprit de ceux qui nous écoutaient.

Changement de font

Voici une nouvelle version de notre site. Celui-ci a été allégé et rendu plus rapide. Nous espérons qu'il vous plaira. C'est un travail nécessaire afin de rester le plus réactif possible étant en adéquation avec l'air du temps.

Merci pour vos visites régulières.

Conférence à Dijon


Un rendez-vous réussi

C'était la deuxième fois que nous étions invités à faire une conférence par l'association "La voix du cœur" à Dijon. Comme pour la première fois, nous étions admirablement bien reçus par la présidente, devenue maitre dans l'organisation des conférences. A l'heure où nous sommes en pleine élaboration technique, adaptant un système optique de Strioscopie sur notre configuration TCI, nous étions heureux de pouvoir expliquer aux curieux les théories qui accompagnaient ce changement profond. Une salle très intéressée, ressentant bien les tenants de notre recherche. L'expérience patente et la probabilité pertinente étaient les jalons de notre conférence. Nous profitions du moment pour présenter aussi nos livres, eux aussi directement liés à nos expériences médiumniques. Nous expliquions comment nous recevions ces témoignages spirituels que nous publions et le troisième en cours de réception.

Un petit coup de chapeau à Sébastien C, notre secrétaire adjoint qui fut le trait d'union entre nous et les responsables de l'association. N'oublions pas toute sa famille qui pour l'occasion nous hébergeait avec une hospitalité remarquable.

Conférence à Évreux

Le samedi 21 janvier 2017 nous étions invités (le Grepp et nous mêmes) par l'association l'Eure Céleste à venir exposer nos travaux. Nous profitions du moment pour présenter la CIT (Cellule Itinérante) une configuration expérimentale TCI que nous menons en partenariat. C'est le Grepp qui était aux manettes, spécialisé dans les enquêtes in situ. C'est eux qui commençaient la conférence, devant une salle très attentive. Après une présentation fourni sur leur travaux, c'était notre tour de présenter nos menées expérimentales.
Après une courte pose, le GREPP mettait en route la CIT pour effectuer des enregistrements expérimentales pendant la causerie de l'IFRES. Bien entendu, ce test était plus une présentation active, plutôt qu'une expérience TCI à proprement parlé, ou une enquête sur le paranormal. Cependant, nous étions très heureux de constater que l'expérience fut concluante. Quatre images furent obtenues, démontrant une fois de la plus la récurrence de ces anomalies encore bien mystérieuses. Il est évident que la spiritualité est une omniprésence active qui tout autour de nous agit aussi surement que la lumière ou la chaleur. Ces enregistrements "témoins" aident donc à ce faire une opinion sur cet élément puissant de notre nature.
Une fois la conférence de l'IFRES terminée, nous nous adonnions à la séance habituelle des questions réponses, toujours révélatrice sur la pertinence de la salle.

Merci à Karima pour sa gentillesse et coup de chapeau à son organisation. Merci également à toutes les personnes présentes ce jour là, nous avons fait de belles rencontres, un condensé d'humanité bien agréable.

Conférence à Tours

C'était la deuxième conférence que nous faisions cette saison chez les Spirites Français. Après Lyon, nous étions à Tours dans le Groupe Spirite ASITA. Ce fut un moment très agréable. La conférence se déroulait dans un calme reposant, devant une assistance intéressée et ce malgré un problème technique survenant au court de notre présentation. Rien n'entamait la bonne humeur et la patience des personnes présentent. Nous avons pu sans mal partager notre travail et engendrer ainsi une série de questions très pointue, démontrant une certaine compréhension sur les principes scientifiques que nous utilisons dans nos travaux. Mais le plus intéressant était sans doute le contact en direct qui était établi durant notre conférence par deux médiums dessinateurs et psychographes. Il est toujours très agréable de recevoir des messages spontanés et ce sans en faire la demande. Les messages en questions reprenaient plusieurs de nos interrogations intimes sur notre travail, sans que les médiums ne soient au courant. Il était question de fréquences, de blindage de porte (isolement), d'impression et d'organisations (nos expériences et les personnes qui y participent), des réflexions que nous avons assez souvent entre nous. Les esprits ce soir là avaient, sans aucun doute, voulu faire passer un message. Il y en eu même de très personnels assez encourageants.

Fatima, présidente du groupe et excellent médium, est une personne attachante que nous connaissons depuis des dizaines d'années. Elle était présente durant les heures glorieuse de l'Union Spirite Française, où le Spiritisme reprenait ses lettre de noblesse en France. Voici une femme bien inspirée, ne contant pas son temps afin de permettre de fédérer tous les spirites. Nous avons été heureux de la revoir et de pouvoir partager notre recherche.

Conférence à Lyon

Le 18 et 19 novembre 2016 avait lieu le 2 ème festival du film spirite organisé par le Centre Spirite Lyonnais Allan Kardec et le groupe spirite Association du chemin. Notre association avait été invité pour venir y présenter nos travaux. Nous étions donc très honoré de faire une conférence à Lyon dans la ville natale d'Allan Kardec et ce dans la très belle salle amphithéâtre de l'hôtel Best Western Hôtel. Partie de bonne heure, nous arrivions tout juste pour la conférence. Nos travaux y recevaient une écoute remarquable. Il est très agréable de parler d'esprits et de manifestations spirituelles face à un auditoire connaissant. Le Spiritisme en France traverse un creuset difficile, il était heureux de constater qu'avec le Centre Spirite Lyonnais Allan Kardec et l'Association du chemin le Spiritisme sera bien servit.

Une future chaine de TV web (logo à droite) consacrée au Spiritisme vient d'être éditée. Elle est encore vide, mais sera très prochainement alimentée par les différents groupes spirites existants. Une manière actuelle de faire connaitre au plus grand nombre ce qu'est réellement le Spiritisme, loin, très loin de ce que l'on peut lire ça et là à son sujet.

Nous avons profité d'être à Lyon pour visiter cette ville de lumière mais aussi saluer l'effort considérable qu'il aura fallu afin de permettre au mouvement spirite Français de faire poser deux plaques commémoratives sur la naissance d'Allan Kardec. (voir photo en dessous).

Conférence à Cambrai

Le dimanche 6 novembre, nous nous sommes rendu à Cambrai pour y réaliser une conférence. Nous étions invités par l'association spiritualiste Louis Serré afin de partager les résultats de nos recherches. Louis Serré a été une figure importante du Spiritisme en France. Nous avons eu la chance de le côtoyer alors que nous participions dument aux activités du CESAK (Centre Études Spirites Allan Kardec). Nous pouvions nous délecter de ses connaissances, de son expertise et expérience en matière de phénomènes liés à la médiumnité. Nous avons beaucoup appris de cet homme. Il a été le premier à nous lancer dans l'exercice de la conférence, en nous écrivant notre première texte que nous présentions lors d'un congrès Spirite mondial à Madrid. Tout ceci pour dire que nous étions honorés de faire en ce jour notre conférence sous le regard bienveillant, nous en sommes certains, de notre ami Louis Serré.

Nous avons été accueilli par les membres de l'association avec beaucoup de bienveillance. C’est toujours un réel plaisir de pouvoir partager notre expérience mutuelle avec des personnes passionnées et pleines de mansuétude. La conférence c'est déroulée devant une salle comble. Nous avions un public attentif et intéressé. Certaines personnes connaissant nos travaux n'hésitaient pas à enrichir la causerie en donnant certains détails de notre travail que nous n'abordions pas ce jour là. La Transcommunication Expérimentale est un sujet passionnant mais qui peu aussi s'avérer compliqué. Nous avons tenté d’être le plus didactique possible en proposant nos théories sur le phénomène mais aussi nos futures orientations d'expérimentations.

Conférence en Belgique

Les éclaireurs d'âmes à la manœuvre.
Le titre de notre article en dit long sur l'investissement de Kate (ci-contre) et de Rémi. Tout est partie d'une journée de rencontre, un dimanche après midi dans notre local. Kate et Rémi avaient fait la route depuis la Belgique pour nous rencontrer. Nous découvrions des personnes attachantes, mû d'un entrain communicatif. Kate avait l'idée de nous faire venir en Belgique dans leur groupe "Les éclaireurs d'âmes". Très vite, l'invitation de venir réaliser une conférence en Belgique fut arrêtée. Kate et Rémi, aidés de leurs bénévoles organisaient de A à Z ce rendez-vous. Nous n'avions, alors, qu'a nous laissé aller, emportés par l'entrain de ce petit monde. La salle était splendide, suréquipée, le tout dans un somptueux immeuble dans une non moins ravissante ville. Tout était réunie pour vivre un moment bien agréable.
Vingt heures et trente minutes, la salle était comble, nous nous lancions dans notre présentation, après avoir été interviewé par Alexis, fondateur et animateur de la chaine Youtube "Les Sentiers du Réel"
La CIT présidait avec nous sur l’estrade. Elle était sous tension, Christophe et Omar surveillant de prés les moindres indices d'une quelconques manifestations. Marguerite, restée dans la salle, participait à la conférence. Bien que nous n'entamions pas une expérimentation TCI dirigée dans le vrai sens du terme, nous n'étions pas contre un petit signe spontané. Nous en avons eu trois. Trois images que Christophe enregistrait pendant que Joël et Laurie expliquaient à l'auditoire le principe de notre recherche TCI.
La conférence se terminait par une visite de la CIT. Après la présentation de celle-ci par le Grepp, la salle entière se levait pour venir voir de prêt l'installation. S"en suivie la séance des questions réponses, permettant de considérer l’intérêt qu'avait suscité notre intervention. La soirée se terminait à 23h30, heureux d'avoir pu partager notre cheminement technique.

La grande cellule de contact et la CIT n'ont pas fini de susciter l’intérêt, nous espérons grandement pouvoir un jour présenter au public les résultats probants d'une communication croisée. Nous y travaillons.

Merci à Kate, Rémi et tous les adhérents de l'association Les éclaireurs d'âmes.

La grande soirée du Paranormal

Le samedi 21 mai 2016 l'IFRES et le GREPP étaient invités à la deuxième grande soirée du paranormal organisée par Lionel ROGGIA. Un concept intéressant, ou l'assistance participe à plusieurs moments singuliers ponctués par un repas. Il était question de voyance et de plusieurs causeries effectuées par des invités. La soirée se déroulait dans la salle des fêtes de Saint Martin La rivière dans la Vienne. Quatre vingts personnes prenaient place autour de longues tablées. C'est Lionel Roggia qui commençait les activités avec un moment de voyance. S'en suivit l'intervention de Guillaume Dequaire du groupe de recherche REAP. Il présentait ses résultats obtenu lors de différentes investigations réalisées au Château de Fougeret. Malheureusement, un problème technique ne pu permettre d'entendre correctement les enregistrements audio. Guillaume se contentait de montrer des clichés où quelques anomalies apparaissaient. Ce fut ensuite le tour de l'Ifres et du Grepp de partager le résultat de leurs travaux. Une bonne manière de faire un constat objectif sur la recherche actuelle en matière de TCI. Les convives attentifs, ne manquaient pas à la fin de poser des questions judicieuses.
Ce fut une soirée agréable, agrémenté d'un bon repas. Nous avons eu le plaisir de revoir Véronique et François-Joseph de Fougeret, venu assister à la conférence. Merci encore à Mr Lionel Roggia pour nous avoir permis de partager nos travaux.