Expérience TCI du mardi 10 octobre 2017

Une foison d'images.

Cinq personnes se sont succéder dans la Cellule. Pour la plupart nous avons obtenu deux images, deux anomalies plus ou moins nettes. Les extraits vidéos que nous vous présentons ci-dessous montrent encore très bien la formation de ces images et leur persistance dans le temps. Nous ne connaissons pas d'exemple de paréidolie ou la forme imaginée peut ainsi persister dans le temps. Il s'agit la plupart du temps d'images fixes et prisent selon un angle bien précis. De plus, nous percevons très bien la brume se déplacer et prendre peu à peu la forme du visage. Il y a là une réelle transformation de la brume. Il y a aussi comme un effet rideau, comme si l'apparition effectuait au deuxième plan.

Des images très troublantes.

L'image du chiffre 112 est assez remarquable (Sylvie). Comment un tel chiffre peut-il ainsi apparaitre dans les volutes de la brume? Sur l'image 2 de Marguerite nous distinguons sans mal un M en haute à droite. Là aussi que peut bien vouloir dire cette lettre, peut être la première lettre du prénom de Marguerite? C'est toujours très impressionnant de voire de telle chose. Bien que nous souffrions d'un manque de définition vidéo (que nous allons traiter dans le courant de la saison) ces "signes" ou "traces" autrement dit ces anomalies ont le mérite de nous plonger dans de profondes considérations. Car loin d'être obnubilés par tout ceci, nous restons assez critique sur nos résultats, cherchant le moyen d'éclaircir la situation et d'écarter petit à petit tous les risques d'interprétations.

Le son n'est plus vraiment en reste.

Comme souvent le nous le répétons dans nos articles, nous travaillons sur un nouveau dispositif audio qui devrait permettre aux esprits de moduler leur voix. Ce dispositif sera une sorte de larynx artificiel, proposant une voix synthétique directement actionné par eux. Naturellement se projet est à long terme et entre temps nous continuons nos expérimentations habituelles. Sébastien R, membre actif de notre association et programmateur informatique de son métier, se plonge corps et âme dans cette épopée, usant d'ingéniosité et d'une certaine intuition. Reprenant la lecture des anciennes psychographies techniques que nous recevions, il en ressort des détails techniques pertinents. Nous le savons, les conseils techniques que nous recevons méritent souvent une deuxième lecture, voire même une troisième (et plus encore..).

La voix obtenue lors de cette expérience reste encore inaudible, mais à le mérite de nous faire entendre une voix, semblant répondre à Catherine présente dans la Cellule à ce moment là. Cela faisait longtemps que nous n'avions pas eu de nouveau un petit signe audio. Une bonne raison pour continuer sur cette lancée.

Du coté des internautes.

Angélique, Serge et Sébastien étaient encore présents pour cette expérience, bravant les difficultés que souvent nous rencontrons lors des duplex. Il est très compliqué d'être bien concentré à l'autre bout de la France, mais nous avons déjà vu des résultats étonnants. Ce soir là, bien qu'ayant enregistré beaucoup d'images, aucune ne peut être retenue. Espérons que cela ne freine pas l'engouement de notre "TCistes" à distance.

Expérience TCI du mardi 3 octobre 2017

Toujours la même dynamique dans les expériences.

Ce soir encore nous pûmes nous rendre compte de la récurrence du phénomène et l'image obtenue, alors que Micheline était dans la cellule, montre bien la particularité de ce que nous appelons "des anomalies". Celles-ci n'ont rien à voir avec la Paréidolie, nous sommes là dans une toute autre considération. Reste à bien comprendre ce qui ce passe vraiment lors de  ces enregistrements. En prenant conscience de ce que nous écrivent les esprits lors de séances d'écritures, il semblerait que tout ce passe dans l'infiniment petit. D'ailleurs les esprits ne cessent de nous orienter vers cette étude grâce à laquelle nous comprenons l'esprit et sa survivance autrement, très loin des images d’Épinal habituelles...

En attendant l'évolution de la technique.

Nous avons des grands projets pour notre configuration technique, le passage à la haute définition pour la vidéo et l'élaboration d'un dispositif sonore qui prévoie bien des surprises. Mais en attendant nous continuons sur notre lancé et expérimentons avec la configuration actuelle. Ce qui nous valu encore des images étonnantes. Des chiffres et des visages plus ou moins nettes. Ce qui est intéressant, est bien la formation de ces images. L'on remarque sans mal l'évolution de la transformation de la brume sur plusieurs images. C'est un plus lorsque l'on se souvient qu'auparavant, nous ne pouvions voir l'anomalie que sur une seule image...

En regardant les images obtenues des vidéos enregistrées, nous remarquons certaine originalité, comme celle de Cyrille où il nous semble voire le chiffre 45 et celle de Micheline le numéro 24. Impossible à ce stade d'en comprendre la signification exacte. L'image de Monique est assez troublante aussi, la forme ressemble à un animal...et celle d'Omar a un être extraterrestre. Quoi qu'il en soit et sans vraiment vouloir donner un sens intelligible à ces images, nous sommes en face d'un vrai mystère.

Du coté des internautes.

Nos expériences de TCI se déroulent toujours en duplex avec des internautes, des personnes qui depuis chez elles réalisent l'expérience. Ainsi par exemple, Sébastien secrétaire adjoint de notre association participe à la séance depuis Dijon. Mais il y avait aussi Pascal, trésorier de l'association, qui depuis Los Angeles observait l'expérience et Serge et Angélique, membre de l'association (dispatché dans la France) écartaient encore un peu plus les limites physiques de la soirée. Ces duplex nous permettent, selon le cas, de démontrer la non localisation du phénomène.

Malheureusement et malgré quelques clichés enregistrés, aucune image n'a pu être retenue. Quoi qu'il en soit la chose est possible et nous vous invitons à consulter cette page de résultats, montrant bien la pertinence du procédé.