Weekend de conférences à Toulouse

Une réussite et un partage nécessaire.

Nous étions invités à participer au congrès annuel (le 17eme) organisé par l'association "Source de Vie Toulouse", le samedi 21 et dimanche 22 octobre 2017. Quatre cent personne s'étaient inscrites et c'est dans une salle comble que les intervenants se succédaient dans une organisation millimétrée. D'ailleurs il est important de faire un focus sur la qualité générale de l'organisation. Nous avons été surpris par la qualité de la salle, par les somptueux repas que nous avons dégusté et par la maitrise des membres de l'association Source de vie Toulouse.

C'est dans un contexte particulièrement favorable que nous avons pu présenter le résultat de nos recherches. Le programme de ce congrès était riche, souvent captivant. Il y avait de l'humour, de l'émotion, de l'étonnement tout ceci dans un profond respect. Le publique était attentif, chaleureux, non avare d’applaudissement nourri et communicatif. Une telle foule émet une certaine énergie et l'on s'y adonne avec le plaisir du partage.

Toute l'équipe de l'IFRES tient à remercier l'ensemble des intervenants pour leur gentillesse. Nous remercions également Yves Linès pour sa bonté et pour nous avoir permis de participer à l'aventure. Nous n'oublions pas Cathy Archer pour sa prévenance et Albert Archer pour avoir su faire respecter le bon déroulement de ce congrès.

Une assemblée générale et une fin de saison.

Une joyeuse réunion pour de grandes perspectives.

Samedi 1er juillet 2017.
Ce rassemblement ponctuait la trêve estivale où coutumièrement nos activités de recherche se terminent pour deux mois. L'intensité de ces rendez-vous est elle, que nous avons besoins de deux mois de relâche, nous permettant de penser à autre chose, de vaquer à nos loisirs. Un décrochement salutaire qui nous permis, depuis le temps, de sauvegarder notre intégrité quelle soit familiale, professionnelle ou amicale. L'étude des phénomènes "dits paranormaux" n'est pas une mince affaire et mérite que l'on s'y attarde avec l'esprit clair. Hors pour ce faire il est important de ne pas se perdre corps et âmes dans une prospection à battons rompu qui risquerait, à la longue, de devenir obsessionnelle.

Ainsi donc, nous rassemblions en ce jour nos adhérents. La moitié d'entre eux ne put malheureusement pas se joindre à nous, certains habitant très loin ou déjà en vacances. Quoi qu'il en soit nous pûmes mener à bien notre assemblée générale et ainsi faire le point sur le travail accomplit et celui à venir.

Du travail en perspective.

La revue du travail accomplit durant l'année passée était édifiante. La cellule de contact avait évolué, les résultats allant de pair. Les multiples conférences que nous réalisions nous permirent de partager le fruit de nos découvertes. De la même façon, nous nous projetions dans l'avenir en énumérant les chantiers qui nous attendent dés la rentrée (entre autre l'amélioration du dispositif sonore et le perfectionnement de la Strioscopie). Sans oublier les futures et prometteuses expériences croisées avec la CIT (cellule itinérante) que nous entamerons dés septembre. De ce fait, nous nous appliquions à remercier du fond du cœur tous nos adhérents sans qui l'aventure couperait court. En effet, sans l'association notre recherche resterait poussive, sans moyens financier pour l'élaboration technique de nos expériences TCI. A ce titre remercions aussi nos généreux donateurs, qui contribuent à la réussite de cette recherche.

Un bureau renouvelé et enrichi d'un nouveau président.

L'élection du nouveau bureau se faisait dans la logique des choses. Le travail afférant à l'association demandant toujours plus de précision, nous proposions à l’assemblée une coprésidence. Ainsi donc les deux fondateurs encore présent dans l'association furent nommé président. Le partage des tâche et leur responsabilité seront dorénavant partagées. Le reste du bureau ne changeait pas, chacun reconnu à sa place pour la qualité de leur travail accomplit tout au long de l'année.

Nous voici donc lancés pour la saison 2017/2018 avec le cœur remplit d'espoir, celui de voir aboutir d'une manière sans équivoque, notre recherche. Merci encore à tous nos adhérents qui nous soutiennent et permettent cette recherche loin des sentiers battus.