Conférence à Grézieu-la-Varenne (Lyon)

Un moment fort en émotion

Pour la deuxième fois, nous étions invités par l'Association du Chemin pour présenter nos travaux de recherche sur la Transcommunication Expérimentale. Nous fûmes accueil avec beaucoup d'amitié, de fraternisation, donnant à nos actions communes en matière de spiritualité, un cadre serein et prompte à l'étude. Car c'était de cela qu'il était question, l'étude actuelle de la recherche sur de nouveaux moyens de communication avec le dit monde des esprits. La conférence se passait en deux étapes. Une première partie où nous exposions (IFRES et GREPP) notre travail et nos résultats et l'autre où nous proposions à la lecture les enregistrements TCI exécutés pendant la conférence. Durant la prise de parole de Joël, Christophe tentait donc des enregistrements TCI à la volé, profitant de l'écoute de la salle pour montrer comment la CIT fonctionnait. Les images obtenues (un exemple photo 4) n'étaient pas concluantes, mais les quelques ébauches de visages permettaient au  public de se faire une idée de comment nous procédons pour obtenir des images TCI. La deuxième partie se terminait par un moment de question réponse.

En fin d’après midi, une fois le public parti, nous restions avec les membres de l'Association du Chemin pour tenter une expérience de contact avec la CIT. Une demande particulière que nous acceptions. Après quelques clips en guise de préambule, nous recevions des images assez pertinentes (3 exemples images vous sont présenter dans la galerie ci-dessous 6-7-8) . L'image 6 représente un OK, produite par une entité anglophone, semblant inspirer Christophe, Marguerite et Omar (du GREPP) dans leur études du moment qui donneront lieu à de riches documentaires. La 7 montre le profile d'une femme semblant mettre la main devant la bouche. La 8 montre un chevalier portant un heaume, semblant même le tenir avec sa main. Un détail qui confirmait une présence spirituelle connue du groupe, puisque le guide d'un des responsables de l'association était un ancien chevalier...

L'expérience était concluante, terminant bien une journée bien agréable que nous concluons autour d'un bon repas. Merci donc à toutes le personnes qui participèrent à la conférence. Nous espérons revenir un jour faire une autre conférence avec de nouveaux résultats, suite à la récente évolution de notre configuration TCI.

Conférence à Paris

Le samedi 25 février 2017 nous étions à Paris pour réaliser une conférence sur nos travaux, un moment organisé par l'association Spirite Asita. Nous remarquions ensemble que nos conférences se passaient rarement à Paris, qui historiquement avait une relation étroite avec le mouvement Spirite. La capitale fut le théâtre de rassemblements mémorables qui donnèrent les lettres de noblesses à ce mouvement révolutionnaire.

Bien que bien plus modeste, notre conférence se déroulait dans une petite salle qui fut très vite remplie. C'était un plaisir de retrouver Fatima et ses collaborateurs. Nous étions aussi très heureux de retrouver certains de nos adhérents venus créditer en quelque sorte ce qui se déroule dans notre atelier. Venir parler ainsi de nos travaux est le sens profond de notre engagement, expliquant que le partage en est l'essence. L’auditoire était captif et les questions pertinentes. L'étude que nous faisons sur la transcommunication nous emmène systématiquement dans des considérations techniques et scientifiques pas toujours évidentes à première vue et expliquer en public les tenants et aboutissant de tout ceci est délicat. Mais nous ne pouvons pas parler de Transcommunication Instrumentale sans parler technique ni sans évoquer les évidences qu'elle suscite et ce même si nos convictions premières semblent remise en cause.

Pendant la conférence, un exercice médiumnique était réalisé. Les deux médiums en concentration recevaient des dessins adressés aux personnes présentes à la conférence. C'est toujours très intéressant de voir la concordance qui peu y avoir entre ces dessins et le questionnement du moment des gens concernés. Nous recevions une fois de plus des dessins relatifs à notre propre recherche.

Encore un bon moment qui nous l’espérons aura pu apporter un plus dans l'esprit de ceux qui nous écoutaient.