Correction sur notre configuration TCI.

Mise en œuvre des nouvelles directives techniques.

Suite à l'expérience médiumnique du mardi 25 avril 2017, nous nous réunissions à nouveau pour travailler sur l'amélioration de notre configuration TCI. Lors de la psychographie, les entités nous faisaient comprendre l'importance de certaines choses, entre autre la disposition du projecteur lumineux de la Strioscopie et le changement des contrastes sur le générateur des formes aléatoires. C'est d’ailleurs ce que nous entreprenions en premier. D’abord l’emplacement du projecteur lumineux. Celui-ci fut placer pratiquement dans l'axe de la Strioscopie (ce qui nous obligea a occulter une partie de l'angle de diffusion de la lumière avec un morceau de carton pour ne pas aveugler l'expérimentateur. Voire les photos). Ce changement eut pour effet d'accentuer le contraste de l'image (c'est le but rechercher). Dans le tâtonnement, nous arrivions même à obtenir une sensibilité telle que nous pouvions voire sans mal la chaleur de nos mains "sortir" de celles-ci. Malheureusement ce réglage reste très aléatoire et la moindre vibrations (le fait de marcher dans l'atelier par exemple) suffit à le changer. Nous ne pourrons donc échapper à un réglage systématique avant chaque expérience. Par la suite, il nous faudra vraiment repenser la solidité du montage.

Le changement du contraste au niveau du générateur de formes aléatoires était plus simple, Sébastien put le faire rapidement (c'est lui qui a programmé le système). Nous avons pu aussi constater que ce générateur demande une ressource système non négligeable pour "tourner" sans mal. Il faut savoir que celui-ci peut générer des milliers de petites formes par seconde et que pour soutenir la cadence de 25 images par secondes il faut un ordinateur de bonne qualité (puissant). Hors nous arrivons là aux limites intrinsèques du matériel en place. Il va nous falloir acheter un nouvel ordinateur qui sera dédié à cette fonction, d'autant plus que pour l'avenir nous devrons aussi générer une "structure" audio synchrone avec les formes aléatoires (voir le compte rendu du 25 avril 2017).

Du côté du duplex pour les internautes.

A côté de la configuration TCI, nous avons mis en place un petit système de diffusion web, permettant aux internautes (inscrits la veille) de participer à l'expérience TCI et ce depuis chez eux. Celui-ci est composé d'un ordinateur, d'un logiciel de capture vidéo et d'une caméra de surveillance. L'ordinateur, via le logiciel de capture vidéo envoie toutes les 5 secondes une images directement issue de la source TCI de notre Cellule de contact. L'internaute devant son ordinateur et connecté sur notre tableau de bord (sur le site de l'IFRES) observe les images qui se succèdent et enregistre à la volé les images où se produisent des anomalies. La caméra de surveillance est elle mise en place afin de permettre aux internautes de visualiser en direct ce qui se passe dans l'atelier.

Tout ceci est bien entendu l'organigramme du dispositif, c'est sans compter les problèmes successifs que nous rencontrons lors de nos réunions et qui finissent par rendre notre duplex web totalement aléatoire. Il y a donc là un vrai travail d'amélioration à apporter afin d'assurer ce coté important de l'expérience. Nous déplorons le mauvais fonctionnement du logiciel de capture vidéo (programme gratuit sur internet) qui n'est plus mise à jour. Nous en avons donc installé un autre mais qui reste à ce jour non satisfaisant.

Comme l'on peut s'en rendre compte, il reste du travail à réaliser. Nous nous engageons dans une longue période d'expérimentations qui sera nous orienter vers les bonnes résolutions techniques.

Première configuration de Strioscopie pour la TCI.

La fin des travaux de la nouvelle configuration.

Nous sommes arrivés au bout de l'installation prévue. Il reste cependant des améliorations à réaliser, mais rien ne nous empêcher de recommencer les expériences de TCI. Nous pensons même que cela est profitable, puisque la situation en expérimentation pourra justement préciser là où nous devons améliorer le montage et les réglages. Nous sommes donc maintenant en possessions d'un dispositif double et combinable. D'un coté un système optique de Strioscopie, capable de rendre visible les perturbations de l'air (nous manquons toutefois de définition au niveau des caméras) et de l'autre un second, produisant un support aléatoire lumineux, fait de brume et d'interférences laser. Les deux dispositifs peuvent êtres utilisés séparément ou mélangés, ce qui donne une amplitude considérable dans le support utile à la manifestation TCI. Nous observerons dans les prochaines expériences dans quelles mesures le mélange sera fait.

Configuration provisoire.

Ce soir de réunion technique, nous prenions acte de besoin d'un deuxième mélangeur vidéo afin de pouvoir éditer un cache rond du même diamètre que le miroir primaire Kepler. Cette disposition nous permet en effet de mélanger les images vidéos des deux systèmes (Strioscopie et de formes aléatoires) sans en perturber la lecture. En effet, dans le cas contraire, nous aurions une image plein cadre (4/3) et une autre faite d'un cercle sur fond noir (le miroir primaire sera dorénavant les limites de notre champ de captation TCI. Voire la petite vidéo en exemple ci-dessous)

Nous nous sommes aperçus que les basses fréquences audio (25HZ) bouleversaient l'image Strioscopique, un effet escompté qui nous ravis. Les entités pourront donc agir sur l'air et ainsi rajouter des signes de leur présence que nous pourrons théoriquement enregistrer. Reste à trouver un deuxième mélangeur vidéo, car celui que nous utilisions pour le test est réservé à la CIT (cellule itinérante). Nous n'avons pas eu le temps de contrôler l'enregistrement audio, nous le ferons lors de la prochaine réunion technique. Mais normalement tout devrait être opérationnelle. De toutes manières, nous nous concentrerons sur l'enregistrement vidéo, puisque les plus grosses transformations se situent à ce niveau.

Vous pouvez aussi consulter la page de la cellule de contact, celle-ci a été mise à jour avec une nouvelle vidéo in-situ, faisant état de son fonctionnement actuel. Nous sommes donc en mesure de nous plonger à nouveau dans de nouvelles expérimentations TCI. Nous le ferons très certainement dés le mardi 21 mars 2017.