Expérience TCI du mardi 22 novembre 2016

Un réglage médiocre!

Cette nouvelle expérience nous permis de conclure que le réglage actuel n'est pas fameux. Les images sont souvent sous-exposées ou sur-exposées. Le juste milieu est difficile à obtenir. Ce qui nous oblige à forcer sur les contrastes et ainsi détériorer la définition déjà très limitée. Cependant et malgré cet état de fait, nous avons réussi à obtenir des images d'incidences intéressantes, démontrant une fois de plus que le simple hasard ne peut ainsi produire des images si déférentes et dans une certaine constance. C'est d'ailleurs l'objectif de ces expériences. C'est en effet dans la multiplicité du phénomène que nous pouvons nous permettre de penser qu'il y a autre chose là dedans qu'une simple paréidolie. L'influence possible sur les mouvements aléatoires et les statistiques que nous pouvons en faire est instructif. L'amélioration du procédé pourra dans le future nous permettre d'obtenir des images beaucoup plus pertinentes. L'image numéro 5 montre un visage assez fin, alors que la 3 nous montre un être humanoïde assez difforme. La 4 nous montre encore une fois des lettres qui semblent formées le mot BIC...Là encore rien de certain, seule la formation de lettres semble être appréciable. La signification est quand à elle assez obscure.

Bien que des clips sonores aient été enregistrés, il ne nous est pas possible présentement de savoir si il y a quelque chose dessus. Il faudra pour ce faire les écouter un à un. Pascal qui était au pupitre son ne pu le faire en direct. Au moment où cet article est réalisé, nous n'avons pas reçu d'images TCI des internautes.

Un grand merci au habitués qui depuis chez eux ont contribué à l'expérience.

Expérience TCI du mardi 15 novembre 2016

Une mise au point délicate.

Encore une fois nous nous sommes rendu compte du manque de définition de notre installation. Le simple fait d'exporter une image à partir de l'enregistrement vidéo nous faisait perdre des informations numérique sur le fichier. Il faut dire que nous supprimons l'entrelacement de la vidéo afin d'avoir une image nette. Du coup nous n'avons qu'une seul trame et dés lors la définition est dégradée. Le logiciel que nous utilisions avant "fondait" les deux trames en une seule lors de l'exportation. Le logiciel actuel permet de supprimer l'entrelacement des trames vidéos. La garder rend difficile la lecture car les trames apparaissent en même temps et l'image semble alors dédoublée. Notre pauvre définition pal 4/3 est donc mise à rude épreuve.
Bien ceci étant dit, nous avons eu tout de même de bonnes images, surtout les dernières. Remarquez la finesse des traits de l'image ci-contre. Naturellement, la difficulté est de rendre le bon contraste et nous sommes certains que selon le réglage de votre écran, vous pourrez voir plus ou moins bien les détails. L'image numéro 2 est étrange. L'on y devine une sorte d'oiseau? Valérian qui était à l'intérieure de la Cellule ne pensait pas à un tel animal. La troisième laisse penser à un chiffre. Sur certaines l'on remarque très bien le regard.
Pour le son nous n'avons rien eu de bien concret. Pascal n'a pas encore pu étudier en profondeur les enregistrements de cette expérience. Ce qui reste troublant tout de même, c'est que ces images apparaissent dans un panache de brume en mouvement incessant et ce à un moment improbable, difficile à mesurer. Nous dépassons là le simple fait du hasard. Il nous tarde de mettre en place la configuration strioscopie et d'observer comment l'ensemble va interagir. Mais avons il va falloir faire encore d'autres mesures et construction. Merci aux internautes pour leur participation.