Histoire du Spiritisme

1848

Durant la nuit du 31 mars 1848, dans une petite ferme réputée hantée, à Hydesville, près de la ville de Rochester dans l'État de New York, Margaret et Kate, filles du pasteur David Fox, établissent un contact par conversations par coups frappés avec un supposé « esprit » nommé Mr. Splitfoot (M. Pied fourchu). Cet évènement donne un éclairage particulier sur la survivance de l'âme à la mort du corps. La communication qui s’établit alors, donne les prémices d'une révolution en matière de spiritualité. L’âme des défunts semble pouvoir donner des signes intelligibles de son existence (hors le corps de chair) aux vivants. Dés lors une foule de manifestations s'émancipe donnant lieu à différentes conventions de communication. La plus connue étant le "Raps" (la typologie des coups frappés). Les expériences de contacts envahissent le monde et les sociétés intellectuelles. Les tables bougent dans tous les salons, les instances les plus hautes de la société, offrant même des spectacles troublants. La prestidigitation moderne prend en cette période un nouvel élan, troublant la lecture de ces phénomènes inédits. Tout ceci devient viral et la science est interpellée.

1855

Léon hyppolyte Dénizard Rivail (Allan Kardec de son pseudonyme) découvre les tables tournantes en 1855, pratique venue des États-Unis qui était en vogue dans les salons parisiens. Face au phénomène il décide de réaliser une investigation sur les tenants et aboutissants de cette pratique. Déclarant que tout effet avait une cause, il décide d'étudier la cause des mouvements de la table. Convaincu par les faits, il établie les bases d'une véritable révolution qu'elle soit philosophique, politique ou phénoménologique. La parapsychologie moderne est issue de la phénoménologie spirite. Il invente le mot "spiritisme" afin de différencier l'ensemble des spiritualistes d'avec ceux qui étudier la possible communication avec les âmes désincarnées.

1857

Le livre des Esprits est publié. Kardec produit ainsi cinq livres fondamentaux du spiritisme, continuellement réédités jusqu’à nos jours. Le Livre des médiums, le Ciel et l'enfer, la genèse, l'évangile selon le spiritisme.

1858

Allan Kardec
La Revue Spirite est créée par Allan Kardec
8, rue des Martyrs - Paris 9e
Gérant : Pierre Gaétan Leymarie
Créée également la Société Parisienne d'Etudes Spirites (S.P.E.S.)

1860

La Revue Spirite et la S.P.E.S.
sont transférées :
au 59, passage Ste-Anne
Paris 2e

1869

31 mars : Décès d'Allan Kardec au 59, Passage Ste-Anne - Paris 2e.
Editeur de La Revue Spirite : P. G Leymarie : 42, rue St-Jacques - Paris 5e

1870

Guerre franco-germanique - La Commune

1873

La Revue Spirite est administrée par P. G. Leymarie jusqu'à la création en juillet de la Société Anonyme pour la publication de La Revue Spirite Siège : 7, rue de Lille - Paris 2e

1882

24 décembre : Assemblée générale. Sur proposition de P.G. Leymarie, désignation d'un Comité d’Initiatives pour organiser l’Union Spirite Française et la création d’un journal.

1883

15 janvier : Séance de lecture des statuts pour l’Union Spirite Française et fondation du journal bimensuel : Le Spiritisme, dont le principe a été adopté à l'Assemblée Générale du 24 décembre 1882. Formation d'une Fédération Franco-Belge Latine.

1896

Création par Gabriel Delanne de La Revue Scientifique et Morale du Spiritisme.

1914

Août : Guerre mondiale 1914-1918. Interruption de La Revue Spirite jusqu'en 1916.

1917

Jean Meyer acquiert la S.P.E.S. et, avec le concours de Léon Denis, reprend la publication de La Revue Spirite. Leymarie Editeur : 67, rue St-Jacques - Paris 5e. Directeur : Jean Meyer. Rédacteur en Chef : Henri Rousseau.

1919

23 avril : Jean Meyer loge l’Institut Métapsychique International (I.M.I.) dans un immeuble : 89, avenue Niel - Paris 17e.
L’I.M.I. reconnu d'utilité publique est dirigé par le Dr Gustave Geley.

30 mars : Jean Meyer transforme l’U.S.F. ("à l'état embryonnaire" : Gaston Luce) en association loi 1901. Président d'honneur : Léon Denis. Président :Gabriel Delanne.

1923

Jean Meyer acquiert l'immeuble: 8, rue Copernic - Paris 16e : La Maison des Spirites qui accueille :
Les Editions Jean Meyer, L'Union Spirite Française, La Revue Spirite, La Fédération Spirite Internationale.

1926

Jean Meyer crée la S.A.R.L. d’Etudes Métapsychiques à la Maison des Spirites, dont les revenus provenant d'un domaine viticole doivent assurer la sécurité matérielle de la Fondation Jean Meyer.

Décès de Gabriel Delanne, premier président de l’Union Spirite Français

Fusion avec La Revue Spirite de La Revue Scientifique et Morale du Spiritisme fondée par lui en 1896.

1927

12 avril : Décès de Léon Denis, Président d'honneur de l’Union Spirite Française.

1931

L’Institut Métapsychique International, à l'encontre des dispositions de Jean Meyer, se sépare de la Fondation et réalisant son capital, entraîne avec ses parts, la vente du domaine viticole (Revue Spirite – Juillet-Août 1955 – Hubert Forestier)

13 avril : décès de Jean Meyer – Direction des Editions : Hubert Forestier.

1933

La S.A.R.L. d’études Métapsychiques devient Société d’Études Spirites siégeant toujours à La Maison des Spirites.

1939

L’Union Spirite Française, antérieurement dans la Maison des Spirites, a son siège : 10, rue Léon Delhomme - Paris 15e. Organe officiel : Survie. Président d'honneur : Lemoine. Vice-Président : Henri Régnault (sur la photo).

1940

Deuxième guerre mondiale.
l’Union Spirite Française n’interrompt pas ses activités.

1954

Par suite de "contraintes financières", l’ Institut Métapsychique International, vend l'hôtel 89, avenue Niel, pour s’installer dans un appartement : 1, place Wagram Paris 17e.

1968

24 juillet : dépôt à l’I.N.P.I. du titre "La Revue Spirite" au nom d’Hubert Forestier (photo) à Soual (Tarn) – Boîte Postale 1.

1971

18 septembre : décès d’Hubert Forestier. La Revue Spirite : Rédacteur en Chef : André Dumas (photo).

1972

Union Spirite Française : Président : Edmond Bernard. Secrétaire général : André Dumas.

1975

La Revue Spirite de novembre-décembre. Manchette d'André Dumas : Appel au soutien pour la fidélité "au vieux périodique du Maître Allan Kardec". Convention entre les héritiers d’Hubert Forestier et André Dumas pour la cession aux termes d'un testament spirituel du défunt et pour un franc symbolique de La Revue Spirite - aux conditions des alinéas 1er et 4e de l'engagement André Dumas pour la continuité de La Revue Spirite.

1976

Novembre-Décembre : Revue Spirite, éditorial d’André Dumas (photo) annonçant l'abandon du titre.
25 avril : U.S.F. : sur les arguments d'André Dumas, l'Assemblée Générale saborde l’Union Spirite Française et approuve les statuts d'une Union Scientifique Francophone pour l'investigation psychique et l'étude de la survivance (U.S.F.I.P.E.S.). Président: Edmond Bernard. Secrétaire général : André Dumas.

1977

Edmond Bernard et André Dumas sont membres du Conseil d’administration de la FOREP (Fédération des Organismes de Recherches Parapsychologiques).

1978

19 juillet : La Revue Spirite : André Dumas (photo) renouvelle le dépôt effectué à l'I.N.P.I. en 1968 par Hubert Forestier.

1979

5 février : Disparition de La Maison des Spirites par dissolution de la Société Civile Immobilière d’Études Métapsychiques. Partage entre huit copropriétaires (Notaire : Maître Bourcier à Paris).

1980

Mai : Union Spirite Française. Démission du Président : Edmond Bernard. Président : André Dumas (photo).

1985

4 juin : création de l'Union Spirite Française et Francophone (U.S.F.F.). Président: Roger Perez (photo), Siège : 1, rue du Docteur Fournier à Tours.

28 août : Lettre d'André Dumas à Roger Perez l'avisant que toute nouvelle Revue Spirite représenterait un fait de concurrence déloyale.

1er octobre: parution de La Nouvelle Revue Spirite d'Expression Française.

1987

Juillet : Assignation adressée à André Dumas à comparaître devant le Tribunal de Meaux, pour action en déchéance du titre déposé de La Revue Spirite.

1989

23 mars : Le Tribunal de Meaux déclare André Dumas déchu pour non exploitation de ses droits de propriété de la marque La Revue Spirite.

11 mai : le titre "La Revue Spirite" est enregistré à l'I.N.P.I. au nom de l'Union Spirite Française et Francophone (U.S.F.F.) 4ème trimestre 1989, 132ème année. La Revue Spirite fondée en 1858 par Allan Kardec paraît à nouveau, après 12 ans d'interruption, en tant qu'organe officiel de l'U.S.F.F. pour la connaissance des valeurs morale et scientifique de la Doctrine Spirite.

1997

28 février : Décès d'André Dumas.

2007

Divergence d’opinions au sein des responsables, l'Union Spirite Française et Francophone est dissoute le 30 octobre 2007.

2007

Le Conseil Spirite Français est créé en tant qu’association loi 1901, le 9 Juin 2007 à Denicé, près de Lyon. Il est dirigé de manière collégiale par un conseil d’administration de 6 personnes.

2018

Octobre 2018, transformation du Conseil Spirite Français. Au cours de son assemblée générale de décembre 2017 il a été décidé de reprendre l’ancien nom d'Union Spirite Française et Francophone, dissoute il y a un peu plus de 10 ans. Cette recréation est un signal fort d’attachement aux racines, et aux anciennes traditions liées au mouvement spirite français.

2019

Samedi 10 aout, décès de Roger Perez. Il fut le président infatigable de l'Union Spirite Française et Francophone de 1985 à 2007. Son caractère, son franc parlé, son militantisme en ont fait un des éléments rénovateur de l'idée spirite en France, redonnant ainsi vie à la revue spirite. Véritable capitaine de navire, comme il aimait à se définir lui même, il servait la cause du mouvement spirite avec une foi inébranlable. Médium, il savait entendre les inspirations des invisibles pour les partager avec son entourage. Sa culture spirite était vue comme une référence et nous avons été nombreux à nous en nourrir. Aprés une longue période de fatigue lié à l'age, le voici maintenant de l'autre coté, retrouvant tous ses amis de route qui on à ses cotés contribué à faire perdurer la philosophie spirite.