Panier 0 Produit Produits (vide)    

Aucun produit

À définir Livraison
0,00 € Total

Commander

Produit ajouté au panier avec succès
Quantité
Total
Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a 1 produit dans votre panier.
Total produits
Frais de port  À définir
Total
Continuer mes achats Commander

Rechercher

Déjà vus

Nouveaux produits

Dans l'ombre du corridor

JOEL URY

Nouveau produit

Cet ouvrage est le deuxième du genre. Après “Daniel je sais pourquoi”, cette histoire nous plonge dans la mémoire sulfureuse d’un esprit endurci, subissant tour à tour la haine, la démence, le temps qui passe et enfin le réveil spirituel.

Plus de détails

99 Produits

14,95 € TTC

En savoir plus

Cet ouvrage est le deuxième du genre. Après “Daniel je sais pourquoi”, cette histoire nous plonge dans la mémoire sulfureuse d’un esprit endurci, subissant tour à tour la haine, la démence, le temps qui passe et enfin le réveil spirituel. Une histoire au couleur du 19ème siècle, faisant ressortir à souhait les atmosphères feutrées, faiblement éclairées par les chandeliers. Mais il est aussi le formidable état d’âme d’un être pensant, secoué par les remises en cause perpétuelles. Le doute de soi, de sa propre consistance y est poignant. Ce témoignage nous montre une autre facette de la mort et de ce qu’elle peut vouloir dire après le dernier souffle. Nous sommes loin des discours enchanteresses de l’après vie, où le passage à la vie spirituelle est vu comme une délivrance. Là, l’esprit livre une véritable lutte, tiraillé entre sa rancœur et la force des choses qui l’oblige à la repentance.
Illusion perdue dans les moments intemporels de sa mort, ou réalité étalée dans un continuum espace temps inextricable, ce témoignage est le résultat rigoureux d’une série d’expériences médiumniques. Nous y découvrons l’épopée d’un esprit commun, rendue en histoire fantasmagorique tant y sont troublants les teneurs et aboutissants. Le témoignage des esprits est précieux pour nous dépeindre ce que peut être notre propre expérience post-mortem, cette histoire doit nous démontrer que le passage à la conscience spirituelle n’est peut être pas aussi facile que supposé…