Assemblée générale de l’IFRES du dimanche 31 octobre 2021

Nouveau départ, un tournant de plus dans la vie de notre association

L'histoire de notre association à toujours été faite de moult péripéties. Que ce soit des expériences mémorables, des visites de lieux insolites, des rencontres importantes, des séparations évidentes, de nombreux déménagements, tous ces moments nous ont obligés à évoluer et revoir notre façon de procéder. Aujourd'hui encore et devant la nouvelle vie qui s'annonce ; dans notre formidable local, mais aussi suite à de nouvelles prérogatives auxquelles nous devons faire face, l'IFRES fait évoluer son fonctionnement.

Ce dimanche 31 octobre 2021 nous convoquions les membres de l'association afin de réaliser l'assemblée générale qui devait entériner les nouveaux statuts et règlement intérieur ainsi que la création d'un comité de pilotage, organe décisionnel important d'où sortira le souffle et fil conducteur de l'IFRES.

Un "Copil" garant de l'assise administrative de l'IFRES

Après le rapport moral des cofondateurs et coprésidents de l'IFRES, c'est Amar qui officiait et organisait les votes. Il expliquait les tenants et aboutissants du comité de pilotage que nous voulions mettre en place, en rappelant également la responsabilité qui incombait aux futurs membres de cet organe délibératif et exécutif. Ce sont dix personnes qui se présentaient pour remplir les taches sous-jacentes. Le bureau antérieur à cette décision se voyait donc transformé en comité de pilotage. Le bureau purement administratif et responsable vis à vis de la loi se composera dorénavant de quatre personnes, revenant ainsi à une mesure beaucoup plus simple pour les démarches en préfecture. Le comité de pilotage (Copil) se réunira prochainement pour voter les membre du bureau administratif.

Un gage d'engagement qui est ouvert à toutes les âmes de bonne volonté

Au-delà des 8 personnes qui constituaient depuis un certain temps l'ancien bureau administratif, deux nouvelles personnes se rajoutaient au groupe afin de constituer le Copil. Loin d'une euphorie manifestée par un regain de nouveauté, les personnes qui s'inscrivaient dans ce comité faisaient preuve, lors de leur décision, d'un réel soucis de bien faire, mesurant du coup l'importance de leur engagement.

Nous voici donc lancés vers un nouveau cap, assurant entre tous la pérennité de l'IFRES, qui devra faire face à de nouveau défis.


Notre réunion se terminait par un petit buffet aux couleurs d'Halloween qu'Angélique et Annick nous avaient préparé. Un bon moment de partage et de bienséance, dans une période solennelle où l'on fête nos morts. Un pied de nez rigolo pour une association comme la notre.

Pour aider l'IFRES à aller plus loin