Expérience TCi du dimanche 12 décembre 2021

Cette nouveauté, il faut l'avouer, émet un vent de renouveau très appréciable dans l'équipe, une bonne dynamique

Les expériences du dimanche vont bon train. Le matin nous faisions une expérience médiumnique en écriture automatique où il était question d'entrer en communication avec deux esprits en particulier en plus de ceux qui habituellement nous rendent visite. Puis après manger nous nous lancions dans l'expérimentation instrumentale. Un moment assez intense puisque nous travaillons d'arrache-pied sur la mise en place d'un nouveau précédé de phonème sur le Larynx virtuel. Cette nouveauté, il faut l'avouer, émet un vent de renouveau très appréciable dans l'équipe, une bonne dynamique. Même la vidéo s'en ressent et les images ne ressemblent plus à ce quelles étaient. Remarquez à ce sujet la drôle de forme obtenue dans la brume lorsque Cathy se trouvait dans la Cellule (voir les images et les vidéos ci-après). L'on jugerait voir se dessiner une tasse avec son anse, non? Les autres anomalies montrent comme à l'habitude des visages, difficilement identifiables, à part peut être celle reçue avec Fabien (alors dans la Cellule) et qui semble montrer une ressemblance avec son fils partie de l'autre coté. Comme toujours, après les images ci-dessous vous pouvez remarquer de quelle manière les anomalies se forment dans la brume.

Les autres anomalies montrent comme à l'habitude des visages, difficilement identifiables, à part peut être celle reçue avec Fabien (alors dans la Cellule) et qui semble montrer une ressemblance avec son fils partie de l'autre coté

Si depuis le changement de technique les anomalies vidéo se font plus rare dans la Cellule, il en est de même du Satellite qui semble aussi passer par un certain changement

Comme nous vous l'expliquions, le nouveau centre d’intérêt de nos expériences est en ce moment le Larynx virtuel. Une certaine frénésie accompagne sa mise en place, attendant avec une certaine envie que les esprits nous parler par son intermédiaire. A chaque expérience nous mettons en place des petits changements ce qui donne à l'expérience un aspect inédit accaparant notre attention et peut être aussi celui des esprits. Si depuis le changement de technique les anomalies vidéo se font plus rare dans la Cellule, il en est de même du Satellite qui semble aussi passer par un certain changement. Se voulant la reproduction de ce qui se passe dans la grande Cellule, le Satellite se forge un nouveau chemin dans le dédale technique. Nous n'avons pas obtenu d’ailleurs cette après midi là une anomalie assez nette pour la faire paraitre dans cet article.

Est ce que les esprits nous entendraient par à-coup, comme dans une liaison audio de mauvaise qualité?

Pour le Larynx les choses se précise. Au milieu de plusieurs interactions intelligibles, les trois qui suivent sont les plus intéressantes. Il faut avant tout bien comprendre que les phonèmes sont actionnés par la seule variation de la pression atmosphérique à l'intérieur de la Cellule. La diction de ces sons mit bout à bout peuvent, en théorie, former des mots pour un peu que l'on exerce une pression atmosphérique sur le bon capteur. Alors que Fabien essayait d'entrer en contact avec son fils, celui-ci demandait si il l'entendait. Le larynx se déclenchait et on pu entendre "bien...a..a..coup". Est ce que les esprits nous entendraient par à-coup, comme dans une liaison audio de mauvaise qualité? Lors de l’échange, Fabien demandait encore à l'esprit d'exercer une pression sur le capteur générant, à la façon du oui-ja, le mot oui. La réponse est surprenant, on entendait la réponse "où ça?" Ce qui sous entend que les esprits ne perçoivent pas notre installation, ni ne savent comment la manipuler. Un détail très intéressant. Puis enfin, Fabien continuant son dialogue en demandant à l'esprit de son fils de réessayer de prononcer le mot bien, la réponse confirmait que l'esprit tentait de se faire comprendre en prononçant la phrase "mais je suis là!"

"Bien..a a a coups"
"où ça?"
"mais je suis là"

Naturellement tout ceci est encore au stade du développement, mais en s'y penchant de plus près et en considérant que pour le moment les phrases obtenues seront "hachées, décomposées", nous sommes bien obligés d'admettre que les interactions sont bien présentent et constitues une avancée majeure dans notre étude.

Pour nous aider à aller plus loin