Réunion Techniques

Réunion technique du mardi 12 février 2019

Les choses semblent s'accélérer.

Comme tous les mardis nous nous réunissions pour travailler sur plusieurs points. Le plus enthousiaste était celui traitant de notre futur petit bulletin d'information. Nous décidions il y a peu de réaliser un fascicule retraçant les différentes réflexions de notre association, des informations que nous ne communiquons pas spécialement au travers de notre site internet ou des réseaux sociaux. C'est une volonté dirigée pour resserrer les liens qui nous unissent à nos adhérents. Ce soir là, d'une manière collégiale les dernières rectifications étaient faites, puis les enveloppes préparées. Un travail qui aboutissait sous le regard approbateur de Laurie qui est sur ce projet depuis plusieurs mois déjà.

La poursuite des réglages vidéo et une explication de texte.

Du coté du pupitre vidéo il y avait du mieux. Il faut savoir que depuis l'achat de l'ordinateur et des caméras à haute vitesse, nous rencontrons des difficultés à trouver le bon réglage pour les futures expériences TCI. Avec patience, Joël, Angélique et Malika (nouvelle venue, qui était présente pour la première fois à la dernière après-midi de rencontre, et manifestait l'envie de participer à nos réunions d'études), s'essayaient au multiples combinaisons. Chacun donnait son avis ou manifestait une idée, une réflexion. De ce fait, pas mal d'incohérences étaient éliminées, ne retenant que le réglage le plus simple. Nous avons réussi à enregistrer une vidéo à 80 images par seconde puis de la lire image par image sans interpolation. Tous ces essais sont très utiles, nous assurant une maîtrise de l’outil avant que nous nous lancions dans une longue série d'expériences.

Le larynx virtuel donnait ses premiers sons, assez prometteurs.

Sébastien R quant à lui se concentrait davantage sur le programme du Larynx. En ayant un œil scrutateur sur ce qui se passait sur le pupitre vidéo, sans s'éparpiller mais en s'attelant à travailler sur les problèmes techniques du Larynx. Nous pûmes entendre en fin de soirée quelques sons générés par le programme. Il n'y en avait que 10 alors que pour les expériences TCI nous en aurons 60. Mais déjà il était heureux d'entendre des variations sonores ressemblant à une voix de robot. Avec plus de variations, nous approcherons le timbre de la voix humaine. Avec ce procédé, les esprits pourront se faire entendre en agissant sur la pression atmosphérique à l'intérieur de la Cellule.

Nous avons appris durant cette réunion, que les travaux utiles attendus dans notre futur local d'expérimentation étaient sur le point d’être commencés. Lorsqu'ils seront terminés, nous planifierons le déménagement. Ce sera le moment d'installer tous les outils que nous peaufinons en ce moment. Lorsque la Cellule sera remontée, alors nous commencerons un nouveau chemin dans l'étude de la TCI.