Réunion Techniques

Réunion technique du mardi 19 février 2019

Les préparatifs se terminent.

Le bout du tunnel pointait sa lueur dans l'obscurité (toute relative cependant) de nos préparatifs. Les avancées techniques allaient de paire avec les bonnes nouvelles, en l’occurrence l'annonce de la fin prochaine des travaux dans notre futur local d'activité. Ce qui sous-entend un éventuel déménagement courant mars. La Cellule va donc être démontée et remontée dans sa nouvelle configuration. Autrement dit, nous nous dirigeons vers des expériences TCI nouvelle formule. Nous avons hâte il est vrai de pouvoir tester ces installations qui ce soir là étaient encore en cession de test.

La vidéo et la maitrise des réglages.

Mise en marche de l'ordinateur dédié à l'enregistrement des vidéos TCI, lancement du logiciel de capture et de mélange, enregistrement à 80 images par seconde (cadence image pour le commencement de nos futures expériences), lecture du clip avec un logiciel de postproduction vidéo et une timeline de 30 images par seconde, puis capture d'une image test. Tout fonctionne parfaitement. Seule ombre au tableau, impossible encore d’enregistrer un réglage type pour les caméras dans le logiciel. A chaque fois qu'on les relance, elles reprennent leur réglage par défaut. Mais à force de manipuler le driver, nous arrivons à régler facilement l'exposition et les couleurs des caméras et ce avec un réglage minutieux et largement plus étoffé que ce que nous avions précédemment avec le système analogique. Tout est fin prêt pour le montage de ce nouveau système dans la Cellule. Le reste sera une question d'habitude à prendre afin de ne pas perdre du temps dans les réglages. Il faudra acquérir des automatismes. Les prochaines et premières expériences TCI risquent d'être un peux perturbées.

Premiers sons du Larynx virtuel.

Sébastien R, comme dans son habitude, était plongé dans les méandres de la programmation. Impossible de l'aider si ce n'est pour lui apporter un café (façon de parler car il n'aime pas ça...). Autrement dit, la technique est telle qu'il n'y a que lui qui puisse comprendre les tenants et aboutissants du système mit en place. Heureusement que ce soir là, Louis (un de nos membres travaillant dans la physique et les maths) était présent pour parfaire certains calculs mathématiques utiles pour le dynamisme des sons générés. La petite démonstration filmée que nous vous proposons ci-après, montre un peu l'ambiance geek qui règne entre nous. Les sons entendus sont modulés dans leur volume directement par les capteurs de pressions atmosphériques. Ce soir là, le procédé n'était qu'en démo ne générant que 30 sons sur 60 attendus. Sébastien était soulagé de voir que tout fonctionnait, ne manquant plus que la nouvelle bibliothèque dynamique de sons que Valérian est en train de fignoler (il est question d'une seconde programmation). Là aussi, une grande attente entoure ce nouveau procédé. Comment les esprits vont-ils s'accaparer ce dispositif qui, nous vous le rappelons, est issu dans son principe de messages médiumniques ? Il faudra attendre encore un peu pour que nous puissions nous en rendre compte.

Nous essayons d’être le plus didactique possible.

Comme pour la semaine dernière, nous recevions la visite d'une des personnes que nous rencontrions lors de notre dernière après-midi de rencontre. Yannick, un pompier de Paris, décidait de venir voir de visu comment nous élaborions nos dispositifs TCI. Très intéressé, Yannick faisait preuve d'initiative, cherchant avec nous quelques outils, ou parcourant plusieurs documents relatifs à notre travail. Il est toujours très heureux de rencontre des personnes pleines de bonne volonté, qui à coup sûr finissent par venir grandir le rang de nos collaborateurs.