Que faisons nous ?

L'étude de la médiumnité

Nous étudions la médiumnité sous toutes ses formes. Les expériences qui y sont attribuées sont à la base de nos recherches

Invention et recherche

Nous élaborons des nouveaux outils pour la recherche en TCI en suivant des conseils faisant suite à des expériences médiumniques.

Partage et rendu

Nous partageons avec le plus grand nombre le fruit de nos recherches mais sans faire de prosélytisme. Il y a encore beaucoup de choses qui nous dépassent.

Notre recherche, La Cellule de contact et son Satellite

Cet ensemble d’appareils grand public n’est pas la solution fondamentale à la question : « comment faire pour communiquer avec les esprits ». Il s’agit d’un prototype expérimental. Les résultats obtenus, ne peuvent être pris comme preuve scientifique. La recherche TCI n’est qu’au stade du balbutiement et demande encore bien des adaptations. Les manifestations qui se produisent dans notre atelier sont cependant assez probantes pour continuer en ce sens.

en cours
30%
mise au point
40%
anomalies
85%
remise en cause
100%
Lire la vidéo

Prochaine expérience de Transcommunication Instrumentale

Notre orientation de recherche

L’IFRES poursuit l’étude des phénomènes attribués au Spiritisme en y apportant une discipline actuelle. La recherche qui y est menée reste encore en dehors de la science officielle, puisque entièrement basée sur une réalité existentielle qui n’est pas encore admise par le corps scientifique. Dans son observation du monde, l’homme a inventé une mécanique pour s’expliquer les forces physiques qui régissent le monde visible. Puis il a dû inventer une nouvelle mécanique pour tenter de s’expliquer les lois qui régissent l’infiniment petit. Et bien il lui faudra en inventer une troisième pour s’expliquer le monde des esprits. C’est ce vers quoi notre recherche nous emmène petit à petit.​

Il n'y a de foi inébranlable que celle qui peut regarder la raison face à face à tous les âges de l'Humanité

Allan Kardec
1804-1869

Une nouvelle théorie ne triomphe jamais. Ce sont ses adversaires qui finissent par mourir.

Max-Plank
1858-1947

L'imagination est plus importante que le savoir.

Albert Einstein
1879 - 1955

rejoignez-nous

Pour nous aider à aller plus loin...

Bienvenu(e) dans votre espace que vous soyez Adhérent ou simple abonné. Toutes les pages y attenant ne seront cependant pas visibles pour les simples abonnés* (*personnes qui ont participé à l’un de nos après-midi de rencontre) Ils devront pour ce faire devenir membre adhérents. Cet endroit privé évolue selon les décisions du bureau.

Notre association ne vit que par les cotisations (à l’heure d’aujourd’hui nous sommes 40. Nous devrions être 70 pour être juste à l’équilibre…) et les dons. Nous ne recevons aucune subvention, aucune aide publique. Très longtemps nous avons pu subvenir aux dépenses qu’une telle recherche génère. Passionnés, nous n’avons jamais hésité à donner de notre poche. Mais l’évolution technique de notre étude et l’intendance que celà suppose ne peut plus reposer que sur nos deniers personnels. Sans un budget en équilibre nous ne pouvons continuer ne serait ce que pour payer notre loyer. Voilà pourquoi et au vue du sujet plus qu’important qui nous intéresse, nous demandons aux gens de nous aider financièrement. Cette demande d’aide n’est pas une rémunération, ni un faire valoir, mais un vrai besoin.

Bien que nous ne cherchions pas à faire du prosélytisme, nous sommes obligés de faire face à de nombreux frais, qu’habituellement nous partageons entre les membres fondateurs. Les activités que nous exerçons demandent des ressources toujours plus coûteuses, que nous n’arrivons plus à combler entre nous (élaboration technique de la Cellule de contact et aujourd’hui son satellite, publication de livres, organisation des différentes réunions, le paiement du loyer de notre local d’activité…). L’adhésion permet d’aller plus loin grâce à ce budget qui nous aide beaucoup. Elle permet de se sentir concerné et investi dans cette recherche délicate.

Les après-midis de rencontre sont des moments privilégiés où nous pouvons partager de vive voix nos expériences. Visiter notre installation, consulter nos archives, comprendre le sens de nos menées, mais aussi entendre votre propre témoignage, partager vos expériences. Nous ne ferons pas expérimentation ce jour là, il nest question que de rencontre et d’information.
N’hésitez pas à prendre contact avec nous et ainsi vous inscrire pour celles-ci.
Les rencontres sont réparties en trois dimanches sur toute l’année scolaire, un en octobre, un autre en février et un troisième en avril. Le rendez-vous est donné à 14h00 et se clôture à 17h00 (l’adresse ne vous sera communiquée qu’après votre inscription) . Il est préférable de vous assurer la veille du maintenu du rendez vous. 

La vente, c’est un métier…La rapidité des transactions est aujourd’hui une exigence de ceux qui achètent sur internet. Aujourd’hui très occupés par notre recherche et toute l’intendance qui va avec, nous avons du mal à être réactif sur la vente de nos livres. Voilà pourquoi nous avons décidé de confier ce travail à Klistic, une passerelle de vente sur internet. Vous pourrez donc trouver nos livres sur cette boutique, réalisée par des passionnés, mais aussi des amis.

Pour en savoir plus

Actualité

  • A la poursuite du fil conducteur
    En comité réduit Dans la continuité de notre travail de préparation pour septembre prochain, nous nous sommes réunis. Pour préparer la rentrée, nous devions poursuivre le travail que nous avions décidé antérieurement. Avec du matériel de récupération, nous avons pu installer un ampli stéréo et deux […]
  • Et le travail continue
    Les réunions du bureau continue, accompagnées par quelques technicités. Nous nous organisons pour la rentrée de septembre, que ce soit administrativement ou dans la mise au point de notre installation. Bien que nous n’ayons pas la possibilité financière d’aller bien loin dans […]
  • Une campagne de don et pourquoi ?
    C’est par ici, aidez-nous… (cagnotte en ligne) Plusieurs fois déjà nous avons communiqué sur nos besoins financiers et sur le fait que notre seul système associatif ne suffisait plus pour subvenir aux besoins de notre association. Le constat a été fait depuis plus d’une année, au […]