Mardi 21 mars 2017

Première expérience avec la Strioscopie.

Après trois mois de travaux, nous revenions à l'expérimentation TCI avec un changement conséquent de la configuration. Nous mélangions en une seule image vidéo un système de Strioscopie et un autre analogue à ce que nous utilisions antérieurement, c'est à dire un panache de brume éclairé par un rayon laser. Avant de rendre compte de nos impressions, il faut bien comprendre pourquoi nous avons une image ronde sur fond noire. En fait, tout est concentré sur un miroir primaire Kepler de 300 mm de diamètre. Afin que les deux images issues de deux flux vidéos différents soient lisibles, nous avons généré un cache rond, concentrant ainsi l'observation sur le seul miroir de Strioscopie.

Premières impressions

Pour cette expérience nous étions entre nous, personne de nouveau était dans l'atelier, seul les membres habituels et ayant participé à l'élaboration de la nouvelle configuration étaient présent. En premier lieu, nous remarquons une oscillation totalement différente qu'auparavant et surtout le début d'un mouvement. Les images présentés ci-dessous, apparaissaient clairement sur la vidéo et sur au moins deux images. L'incidence de l'anomalie semble être donc plus en phase avec notre espace temps. Autre appréciation, l'image 6 serait un chiffre binaire, une demande bien précise que Valérian demandait une fois dans la cellule. Il y a là une relation de cause à effet forte intéressante. L'image 3 et 5 montrent d'autres chiffres assez nettes et ne pouvant pas êtres attribués au hasard. La dernière montre une silhouette en entier.

Voici donc un début prometteur, qui reprend là où nous nous étions arrêtés lors de la dernière expérience, mais avec un plus indéniable. Il n'y a qu'à regarder les dernières images TCI reçues (novembre dernier) pour s’apercevoir de l'augmentation du contraste et de la richesse de la structure vidéo. Reste que la Strioscopie n'a été utilisée ce soir là que dans un faible pourcentage et qu'il nous reste encore de nombreuses possibilités de réglages que nous devrons expérimenter. Nous voici lancés dans une longue série de séance d'enregistrement...

Expérience TCI du mardi 22 novembre 2016

Un réglage médiocre!

Cette nouvelle expérience nous permis de conclure que le réglage actuel n'est pas fameux. Les images sont souvent sous-exposées ou sur-exposées. Le juste milieu est difficile à obtenir. Ce qui nous oblige à forcer sur les contrastes et ainsi détériorer la définition déjà très limitée. Cependant et malgré cet état de fait, nous avons réussi à obtenir des images d'incidences intéressantes, démontrant une fois de plus que le simple hasard ne peut ainsi produire des images si déférentes et dans une certaine constance. C'est d'ailleurs l'objectif de ces expériences. C'est en effet dans la multiplicité du phénomène que nous pouvons nous permettre de penser qu'il y a autre chose là dedans qu'une simple paréidolie. L'influence possible sur les mouvements aléatoires et les statistiques que nous pouvons en faire est instructif. L'amélioration du procédé pourra dans le future nous permettre d'obtenir des images beaucoup plus pertinentes. L'image numéro 5 montre un visage assez fin, alors que la 3 nous montre un être humanoïde assez difforme. La 4 nous montre encore une fois des lettres qui semblent formées le mot BIC...Là encore rien de certain, seule la formation de lettres semble être appréciable. La signification est quand à elle assez obscure.

Bien que des clips sonores aient été enregistrés, il ne nous est pas possible présentement de savoir si il y a quelque chose dessus. Il faudra pour ce faire les écouter un à un. Pascal qui était au pupitre son ne pu le faire en direct. Au moment où cet article est réalisé, nous n'avons pas reçu d'images TCI des internautes.

Un grand merci au habitués qui depuis chez eux ont contribué à l'expérience.