Expérience TCI du mardi 18 avril 2017

Encore des résultats dignes d’intérêt.

Nous avons une fois de plus expérimenté notre nouvelle configuration TCI, alliant la Strioscopie et la diffusion d'une brume, où se mêlent interférences laser et projection de formes aléatoires. Une configuration assez complexe mais qui donne des résultats assez troublants. Pour cette séance, nous accueillons trois nouvelles personnes. Chacune eu l’occasion de s'assoir dans la cellule et de se laisser aller à l'expérience. Très vite nous pouvions observer l'apparition de visages, de chiffre et de lettres. Les deux extraits vidéos ont été ralentis à 30 pourcent. Cette action permet d'observer les différentes étapes de la matérialisation. L'une montre un visage (image 9), certainement le plus beau de la série et la deuxième des lettres toujours autant mystérieuses (image 8).

Attention, les apparitions sont rapides...
Vidéo ou apparaissent les lettres (image 8)  :

Vidéo où apparait le visage (image 9) :

Une relation de cause à effet.

Un détail reste intéressant à mentionner. Louis, entrant dans la cellule pour la première fois, reçu une image intrigante (image 4). Lorsqu'il fut à l'intérieur, il pensait à la discussion qu'il avait eu avec son père quelque temps auparavant, relatant le souvenir de son grand père ayant vécu la guerre en tant que soldat. Sur l'image en question, il nous semble percevoir le visage d'un homme avec un képi de militaire (style gendarme). Une coïncidence assez amusante, bien que l'image soit encore bien trop floue pour s'en persuader.

l'expérience est donc dans l'ensemble assez satisfaisante. Nous poserons prochainement une série de questions en écriture automatique afin de récolter quelques conseils techniques susceptibles de venir améliorer le procéder.

Nous n'avons pas pu encore rétablir la connexion web pour les duplexes avec les internautes. Le nouvel ordinateur mis en place pour cela ne semble pas accepter le logiciel servant à la diffusion des images TCI. Nous devrons rectifier le problème lors d'une prochaine réunion technique.

Expérience TCI du mardi 11 avril 2017

Mise en place d'un protocole pour les communications croisées.

Depuis que nous avons construit la CIT en partenariat avec le Grepp, nous avions dans l'esprit de réaliser des expériences de communications croisées. Celles-ci permettraient d'observer des possibles résultats identiques, c'est à dire des images TCI analogues ou en concordance obtenues par deux installations distincts l'une de l'autre (ici la CIT et la Cellule de contact). Ce soir là, nous décidions de nous lancer dans cette nouvelle investigation. Nous étions donc dans la mise en place, sorte de lancement qui devra être le préambule à un prochain débriefing.

Pour cette nouvelle expérience, nous avions du monde dans l'atelier, peut être même un peu trop, car la mise en place de la CIT demande une certaine maitrise et un temps assez long. Les invités à l'expérience ont du vivre en direct les préparations et patienter.

Cinq personnes se sont prêtées à l’expérience. Pour chacune d'entre elles, deux clips d'une durée identique ont été enregistré. L'un avec la Cellule de contact, l'autre avec la CIT. Au fur et à mesure de l'expérience, nous comparions les résultats et observions si nous avions reçu des images identiques ou complémentaires. Bien que nous ayons reçu des clichés très intéressantes, rien ne nous permettait d'y voir une réciprocité. Naturellement, nous n'en sommes qu'aux prémices et nous réitérerons très souvent le procédé.

Des résultats toutefois assez surprenants.

Les images ci dessous sont le résultat rigoureux des 10 clips vidéos enregistrés par la CIT et la Cellule de contact. Les images issues de la CIT sont aisément identifiables, puisque celles de la Cellule de contact forment un cadre rond, déterminé par le miroir Kepler. Les prénoms qui apparaissent dans les légendes des images correspondent à ceux des personnes qui entraient dans la Cellule de contact. Encore une fois il est impossible d’attribuer ces formes au simple hasard, ou à un réflexe cognitif du type paréidolie. Ce fut donc un essaie fructueux, laissant présager de futures expériences captivantes.