Expérience TCI du mardi 15 novembre 2016

Une mise au point délicate.

Encore une fois nous nous sommes rendu compte du manque de définition de notre installation. Le simple fait d'exporter une image à partir de l'enregistrement vidéo nous faisait perdre des informations numérique sur le fichier. Il faut dire que nous supprimons l'entrelacement de la vidéo afin d'avoir une image nette. Du coup nous n'avons qu'une seul trame et dés lors la définition est dégradée. Le logiciel que nous utilisions avant "fondait" les deux trames en une seule lors de l'exportation. Le logiciel actuel permet de supprimer l'entrelacement des trames vidéos. La garder rend difficile la lecture car les trames apparaissent en même temps et l'image semble alors dédoublée. Notre pauvre définition pal 4/3 est donc mise à rude épreuve.
Bien ceci étant dit, nous avons eu tout de même de bonnes images, surtout les dernières. Remarquez la finesse des traits de l'image ci-contre. Naturellement, la difficulté est de rendre le bon contraste et nous sommes certains que selon le réglage de votre écran, vous pourrez voir plus ou moins bien les détails. L'image numéro 2 est étrange. L'on y devine une sorte d'oiseau? Valérian qui était à l'intérieure de la Cellule ne pensait pas à un tel animal. La troisième laisse penser à un chiffre. Sur certaines l'on remarque très bien le regard.
Pour le son nous n'avons rien eu de bien concret. Pascal n'a pas encore pu étudier en profondeur les enregistrements de cette expérience. Ce qui reste troublant tout de même, c'est que ces images apparaissent dans un panache de brume en mouvement incessant et ce à un moment improbable, difficile à mesurer. Nous dépassons là le simple fait du hasard. Il nous tarde de mettre en place la configuration strioscopie et d'observer comment l'ensemble va interagir. Mais avons il va falloir faire encore d'autres mesures et construction. Merci aux internautes pour leur participation.

Expérience TCI du mardi 25 octobre 2016

Une expérience pleine d’enthousiasme.

Nous recevions deux nouvelles personnes pour cette expérience. Cindy et Mickaël. Nous sommes toujours très curieux de voir comment réagis notre installation face à du sang neuf. Façon de parler, mais il est intéressant d'observer les variantes possibles d'une personne à une autre. Nous avons enregistré 6 clips vidéos, un pour chacune des personnes entrant dans la Cellule. Le plus intéressant de tous était celui obtenu par Cindy. La première image ci-dessous montre très bien un visage féminin. Mais le plus remarquable est d'observer ce qui se passe directement sur la vidéo. En effet, l'on voit nettement apparaitre le visage en question, mais on peut également le revoir plus loin dans le clip, masqué par la brume, comme ci celle-ci était passée devant! En visualisant la vidéo avec un lecteur capable de lire le clip en avant et en arrière à volonté, l'on remarque sans mal ce drôle d'effet. Le visage semble resté fixe, alors que la brume passe devant. C'est la premier fois que l'on voit ce genre d'apparition. Cindy nous témoignait qu'elle se sentait "bizarre" à l'intérieur. Les autres clips vidéos n'avaient pas dhttp://ifres.org/wp-admin/post-new.phpu tout la même intensité et demeuraient dans la constance habituelle.

Nous n'avons pas enregistré de son durant cette expérience, nous n'étions pas assez nombreux dans l'atelier (nous parlons des personnes habituées aux maniement des appareils). Au cour de l'expérience, Joël déplorait un appauvrissement de la définition lors de l'exportation des images en provenance de la timeligne. C'est en allant fouiller dans les options d'exportation, qu'il s’aperçut que l'on pouvait choisir de conserver l’entrelacement des trames vidéos mais aussi de supprimer un filtre actif par défaut. Cette manipulation permit de conserver une bonne qualité d'image.

Observez donc ci-dessous le clip original et tentez de remarquer l'effet expliqué. Cette vidéo est compressée pour des raisons évidentes de stockage. Le format natif est du point Mouv sans compression. Nous espérons que vous ne déplorerez pas trop la qualité médiocre de l'encodage.