Expérience TCI du mardi 28 mars 2017

Un festival d'images étonnantes.

Voici la deuxième expérience TCI réalisée avec notre nouvelle configuration. Les résultats sont sans équivoque, quelque chose de plus est arrivé ce soir là. 16 images retenues sur 5 clips d'enregistrés. Les anomalie apparaissaient sur au moins trois images à la suite, voir 4 pour certaines, alors qu'avant le changement de configuration nous n'en observions qu'une seule. Il y a là une amélioration évidente. Le plus intéressant à observer est aussi le genre des images. Beaucoup de chiffres, des symboles comme si les entités voulaient nous communiquer une information pure, sans forme entendue comme peuvent l'êtres les visages. Les esprits n'ont eux de cesse de nous expliquer qu'ils cherchaient à nous faire comprendre le sens absolu de l'existence et que celui-ci se trouvait dans l'information native. Le réglage était pourtant le même que la semaine dernière, à part le changement de la fréquence d’échantillonnage des formes aléatoires, demandant des ressources systèmes à la limite de notre ordinateur. Les cinq personnes qui entrèrent dans la cellule commentaient leurs impressions et définissaient des avis pour améliorer le système. Laurie, enregistrait chaque donné, (personnes dans la cellule, nombres de clips enregistrés, valeur du contraste et nombre d'images visualisées). Cela permettra d'avoir des statistiques précieuses pour le crédit de notre recherche.

Des images remarquables.

Les détails se sont vus accentués pendant ces enregistrements, mais pas que. Des mots apparaissaient et l'on pouvait voire leur formation dans la brume, comme une sorte de zoom en avant. Sur l'image 3 l'on peut lire : "rive". Sur la 6 l'on voie PI et son symbole mathématique...Sur la 9 on peu lire : MST 9...Puis il y a la 11 et son : "R14", la 12 et ses drôles de lettres, la 13 et la 15 avec un "A49" et un "PTE" bien énigmatique...Sans parler de l'image 14 et sa structure improbable dans de la brume (sorte de quadrillage) Que peuvent bien vouloir dire toutes ces choses?

Il y a aussi de beaux visages comme celui de l'image 10 et le plus réussi celui de l'image 16...Toutes les autres saisies sont toutes aussi intéressantes, montrant une récurrence extraordinaire. L'on peut dire que l’avènement de la Strioscopie donne du relief à nos résultats, mais mieux encore, nous oriente dans un autre aspect du contact. Il faudra encore réaliser beaucoup d'autres expériences pour confirmer l'essai et mesurer la nouvelle teneur de notre recherche.

Mardi 21 mars 2017

Première expérience avec la Strioscopie.

Après trois mois de travaux, nous revenions à l'expérimentation TCI avec un changement conséquent de la configuration. Nous mélangions en une seule image vidéo un système de Strioscopie et un autre analogue à ce que nous utilisions antérieurement, c'est à dire un panache de brume éclairé par un rayon laser. Avant de rendre compte de nos impressions, il faut bien comprendre pourquoi nous avons une image ronde sur fond noire. En fait, tout est concentré sur un miroir primaire Kepler de 300 mm de diamètre. Afin que les deux images issues de deux flux vidéos différents soient lisibles, nous avons généré un cache rond, concentrant ainsi l'observation sur le seul miroir de Strioscopie.

Premières impressions

Pour cette expérience nous étions entre nous, personne de nouveau était dans l'atelier, seul les membres habituels et ayant participé à l'élaboration de la nouvelle configuration étaient présent. En premier lieu, nous remarquons une oscillation totalement différente qu'auparavant et surtout le début d'un mouvement. Les images présentés ci-dessous, apparaissaient clairement sur la vidéo et sur au moins deux images. L'incidence de l'anomalie semble être donc plus en phase avec notre espace temps. Autre appréciation, l'image 6 serait un chiffre binaire, une demande bien précise que Valérian demandait une fois dans la cellule. Il y a là une relation de cause à effet forte intéressante. L'image 3 et 5 montrent d'autres chiffres assez nettes et ne pouvant pas êtres attribués au hasard. La dernière montre une silhouette en entier.

Voici donc un début prometteur, qui reprend là où nous nous étions arrêtés lors de la dernière expérience, mais avec un plus indéniable. Il n'y a qu'à regarder les dernières images TCI reçues (novembre dernier) pour s’apercevoir de l'augmentation du contraste et de la richesse de la structure vidéo. Reste que la Strioscopie n'a été utilisée ce soir là que dans un faible pourcentage et qu'il nous reste encore de nombreuses possibilités de réglages que nous devrons expérimenter. Nous voici lancés dans une longue série de séance d'enregistrement...