Réunion technique du mardi 7 novembre 2017

Le commencement d'une grande mise à jour.

Les réunions techniques sont primordiales pour la recherche. Elles permettent la mise en place de toutes nos configurations expérimentales mais aussi l'étude théorique des prochaines. Elles soulèvent des questions que nous posons aux entités lors des expériences médiumniques. On peut dire que ces réunions sont très intenses, chacun occupant une place essentielle à la bonne marche de l'ensemble. Valérian était plongé dans les calculs mathématiques, poursuivant son programme pour une opposition de phase dynamique (amélioration de la lecture des résultats audio). Sébastien commençait la réunion sur plusieurs tests de connexion d'un haut parleur sur un Arduino (dans le projet du larynx virtuel), puis finissait la soirée en changeant une plaque d'isolation phonique sur le satellite. Laurie était dans la mise à jour des statistiques et l'évolution du procédé. Joël, travaillait sur le nouveau cadre de maintient du satellite.

D’ailleurs, au sujet du satellite, nous pouvions bien nous rendre compte du dispositif en plaçant le support élévateur et le cadre en aluminium. l'ensemble sera réglable en hauteur grâce à une visse micrométrique. Nous avons trouvé un miroir parabolique de 15 cm de diamètre et d'une longueur focale de 30 cm environ (nous allons l'acheter). Celui-ci sera fixé sur un des coté de la cellule à l'intérieur. C'est tout le dispositif qui sera réglage, le miroir quant à lui restant immobile. Lorsque nous aurons la visserie nécessaire, nous fixerons le tout dans le satellite, en respectant la hauteur de l'isolement phonique avec des entretoises. Nous avons aussi constaté que les quatre coupes flux étaient de bonne qualité, ils nous permettront de "collimater" les faisceaux laser et la projection des formes aléatoires.

Nous voilà donc lancés dans la mise à jour de ce que nous appelons dorénavant le satellite, qui comme sont nom l'indique sera la copie conforme de la grande cellule qui fonctionnera en duplex à chacune de nos expériences TCI. Naturellement, nous n'y développerons pas pour le moment la vidéo HD FULL. Nous attendrons pour cela de mesurer les résultats obtenus avec la grande (qui effectivement s'oriente vers cette configuration). Le satellite sera déployé à Dijon chez notre collaborateur Sébastien qui en assurera le maniement à chaque expérience. Nous aurons donc la possibilité de mesurer dans la longueur la non localisation physique du phénomène. Une affaire à suivre.