Réunion Techniques

Réunion technique du mardi 13 novembre 2018

De retour sur la technique pour de nouvelles expériences.

Ce mardi là, plusieurs choses ont été réalisé en vue des prochaines expériences TCI. Notre système évolue et est même le théâtre d’investigations parallèles fortes intéressantes. Des innovations prometteuses qui changeront notre façon de travailler. La transcommunication est un procédé qui doit évoluer et surtout être bien compris. En dehors de la simple représentation de l'esprit d'un mort qui se manifeste à un vivant (des notions aujourd'hui archaïques car qu'est ce qui est mort et qu'est ce qui est vivant?...) Il est intéressant de se pencher sur la sémantique de ce fait en s’efforçant de comprendre le phénomène. Pour l'heure nous n'avons pas d'autres moyens que d'utiliser des appareils précis et d'établir un diagnostique. Tout ceci est très long et demande des ressources considérables, qu'elles soient pécuniaires ou intellectuelles.

L'amélioration d'une ancienne configuration.

A l'époque du Module notre configuration vidéo et audio était dotée d'un émetteur / transmetteur FM proposant ainsi aux esprits d'agir sur une onde électromagnétique (onde radio) en plus de le faire sur la lumière du vidéo projecteur. Lors de l'évolution de notre configuration vers la Cellule, cette partie technique était abandonnée. Aujourd'hui, elle est remise à l'ordre du jour par l’entrefaite de Louis, un jeune chercheur venu enrichir notre équipe. Le principe est fort simple et ne nécessitait que de placer dans la cellule un émetteur FM (de bien meilleure qualité que celui que nous utilisions alors). Ainsi, l'ensemble des sons produits par le Larynx virtuel sera émit sur une fréquence radio et réceptionné sur un ordinateur portable. Nous aurons donc deux contrôles des enregistrements audio TCI, un effectué sur l'ordinateur principale de l’installation en liaison direct (par câble XLR), l'autre sur un deuxième ordinateur via une onde porteuse. Dans le deuxième cas il y aura un support de plus (l'onde radio est susceptible d’être modulée par les esprits avant d’être réceptionnée).

Un changement important dans notre façon d'expérimenter.

L’avènement du Larynx virtuel va considérablement changer notre façon d'obtenir des anomalies sonores. Ce changement impactera même notre manière de réaliser nos enregistrements vidéos. L'audio va devenir le fil conducteur de nos expériences TCI, la trace de ce qui s'y produira. Pour mieux comprendre il faut observer le schéma que nous avons publié dans cet article. Le Larynx virtuel ne sera pas un support audio, comme il en existe tant dans le principe des PVE. Il nous permettra (nous l'espérons) d'entendre en direct et sans avoir besoin de réécouter les enregistrements l’intervention des esprits. Que ce soit avec des voix audibles synthétisées, ou par des onomatopées récurrentes, nous serons en mesure d'intervenir durant l'expérience et de demander des signes de présence par réponses directes interposées. Une voix, une augmentation des volumes, une variation anormale et nous demanderons aux esprits de recommencer l'effet et, ainsi, de démontrer la réciprocité. Le but étant de pouvoir instaurer un dialogue audio tout au long de l’expérience.

La vidéo, quant à elle, sera lancée non plus par la personne aux commandes du système, mais directement par la celle présente dans la Cellule. Ainsi, elle pourra se laisser aller au ressenti et appuyer sur un déclencheur dés qu'elle en ressentira le besoin. Un futur dispositif permettra de déclencher à distance, et simultanément, le Satellite qui se trouve à Dijon (pour les communications croisées). Bien entendu, nous n'avons pas encore trouvé le moyen de rendre visible l'apparition. Celle-ci est si fugace qu'il nous faudra très prochainement mettre en place des caméras haute vitesse pour l'observer. C'est ce que nous faisons déjà, mais en ralentissant les séquences vidéos dans une médiocre définition. Demain nous passerons à la FULL HD et filmerons en 135 images par secondes au lieu des 25 habituelles.

Cette perspective de travail demande une adaptation technique, que ce soit pour le micro d'ordre (permettant un dialogue de l'expérimentateur enregistré sur la bande son) ou pour le dispositif de déclenchement de l'enregistrement vidéo par WIFI. Une partie fut installé durant notre réunion technique. Le matériel manquant pour le déclenchement depuis la Cellule était commandé sur le fait par Amar après qu'il ait testé le principe avec une simple souris sans fil. Joël ressortait des cartons un vieux canon à son que nous avions construit pour le Module. Un ancien Ampli avec son microphone et l'installation du micro d'ordre était terminée.

Une prochaine expérience d'écriture automatique pour des questions techniques.

La particularité de notre travail, c'est qu'il fait directement suite à des expériences d'écriture automatique. C'est avec ce principe que nous avons obtenu la plupart des directives techniques que nous avons mit en place. La Cellule, la Strioscopie, le Larynx virtuel pour ne citer que ces trois exemples, sont le fruit des séances d'écritures au court desquelles les esprits nous expliquaient comment faire. Les questions que l'on pose lors de ces séances sont primordiales et doivent être bien pensées. En vue des prochaines expériences TCI et de la technicité qui les entoure, l'expérience d'écriture que nous projetons de faire devra être riche en précision. Aussi, est-il bon de faire un point sur les différents aspects techniques que les esprits nous ont déjà donnés. Lors de la réunion, Laurie reprenait les anciennes séances (en ligne ici) afin d'en ressortir une pages de questions bien a propos.

Pendant tout ce temps, Catherine et Annick s'occupaient de l'administration, avec un regard intéressé sur le cheminement de la partie technique. Nous concluions notre réunion par un débriefing explicatif.